Les frontaliers, champions d’Europe des navetteurs !
icon recherche
Mobilité

Les frontaliers, champions d’Europe des navetteurs !

Eurostat vient de publier les chiffres des navetteurs en Europe. En haut du podium, on retrouve les Français, les Belges et les Allemands. Une surprise ? Non pas vraiment. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 10/06/2021 | 1.724 vues

En 2020, plus de 12 millions de personnes de 15 à 64 ans en Europe, soit 6% de tous les employés, ont fait la navette pour aller travailler d’une région à une autre. Eurostat note que c’est en légère hausse par rapport à 2019.

Le taux de navettage régional le plus élevé en 2020 a été enregistré en Belgique, où 21 % des salariés ont franchi une “frontière” régionale pour se rendre au travail. Les déplacements domicile-travail étaient également relativement courants aux Pays-Bas (13 %), ainsi qu’en Lituanie, en Allemagne, en Autriche (11 %) et au Danemark (10 %).

Les Belges en haut du podium !

La part la plus élevée de navettage régional a été observée dans la province belge du Brabant wallon (49 %), suivie par une autre province belge, le Brabant flamand, et Pest en Hongrie (40 % chacune), Burgenland en Autriche (38 %), Flevoland dans le Pays-Bas (36%) et Namur en Belgique (34%).

Les personnes se rendent également dans d’autres pays pour aller travailler. En 2020, 2 millions de personnes occupées âgées de 15 à 64 ans (1% de tous les employés) ont fait la navette entre leur région de résidence et un autre pays (en légère baisse par rapport à 2019).

Lire Pass sanitaire et voyage : comment se déplacer cet été ?

Entre les pays…

Le taux le plus élevé de navettage transfrontalier pour le travail au niveau national en 2020 a été enregistré en Slovaquie, où 5 % des personnes employées ont fait la navette pour travailler dans un autre pays, suivie de l’Estonie, du Luxembourg et de la Croatie (3 % chacun).

Au niveau régional, les proportions les plus élevées de déplacements domicile-travail vers différents pays ont été observées dans la province de Luxembourg en Belgique (32%), suivie de Trèves en Allemagne (15%) et du Grand-Est en France (13%).

Lire Les passeports les plus puissants au monde

Ailleurs sur le web