Les frontaliers paient cher la hausse du carburant
logo site
icon recherche
Mobilité

Les frontaliers paient cher la hausse du carburant

Un chèque carburant pour les frontaliers ? Pourquoi pas. C'est la question par un député en France. Que fait le luxembourg pour limiter la note à la pompe ? Une autre interrogation posée par l'OGBL. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 28/10/2021 | Mis à jour le 29/10/2021 | 9.518 vues
comments1 commentaire

Les prix des carburants ont atteint des records absolus au Luxembourg et dans les pays frontaliers. Faire le plein d’essence n’a jamais coûté aussi cher même au Luxembourg où d’habitude les prix de carburant défient toute concurrence.

Pour des milliers de frontaliers qui viennent en voiture au Grand-Duché, tous les jours pour travailler, la note est salée. Sur notre page Facebook Lesfrontaliers.lu, les témoignages affluent ; tickets de caisse à l’appui : « Je fais 50 km par jour pour aller travailler au Luxembourg. Avant la hausse, mon plein me coûtait 55 euros pour 60 litres et maintenant je paie 85 euros. Une différence de 30 euros qui n’est pas négligeable » remarque une frontalière. « 15 euros de plus sur le plein de Diesel » pour une autre salariée, « Avant mon plein me coûtait environ 50 euros. maintenant je suis à presque 70 euros. je fais 90 km par jour » exprime un autre salarié français médusé.

Indemnité inflation, pourquoi pas ?

En France, Jean Castex Premier ministre a annoncé le 21 octobre qu’une « indemnité inflation » de 100 euros sera versée, entre décembre 2021 et février 2022, à 38 millions de Français gagnant moins de 2 000 euros par mois. Qu’en est-il du sort des frontaliers ?

C’est la question posée par le député de la circonscription de Forbach Christophe Arend au Premier ministre. « Je me permets de vous alerter sur la situation des travailleurs frontaliers, salariés dans les pays voisins (…) L’indemnité étant versée par les entreprises sur leur salaire du mois de décembre, comment les salariés frontaliers auront-ils accès à cette indemnité ? (…) Ils parcourent souvent de longs trajets et l’augmentation du coût du carburant impactent considérablement leur budget. » Pour le moment, cette requête est restée sans réponse.

Mais que fait le Luxembourg ?

Dans un communiqué de presse, l’OGBL enfonce le clou : « La flambée des prix de l’énergie continue sans relâche. Et même si le gouvernement prétend que le problème serait moins aigu au Luxembourg que dans d’autres pays européens, les chiffres d’Eurostat montrent le contraire. En fait, en ce qui concerne les carburants, le Luxembourg a connu la hausse la plus importante de tous les pays de l’Union européenne – une augmentation de 31% entre septembre 2020 et septembre 2021 ». Mais que fait le gouvernement luxembourgeois pour aider ses salariés ? lance encore le syndicat luxembourgeois. 

Une affaire à suivre !

Rappel sur les prix moyens des carburants affichés
au Luxembourg et dans les pays frontaliers 

SP95 SP98 Diesel
Luxembourg 1,50 euros 1,56 euros 1,40 euros
France 1,65 euros 1,71 euros 1,57 euros
Belgique 1,63 euros 1,65 euros 1,57 euros
Allemagne 1,64 euros 1,70 euros 1,52 euros

NB. Il est à noter que les prix varient d’une station à une autre.

Lire L’Autofestival 2022 au Luxembourg

 

 

Ailleurs sur le web

Proctolog
350 messages
Il y'a 4 semaines

le télétravail pour ceux qui le peuvent ... 2j par semaine, cela serait la solution.
5j de plus par raport à avant, c'est complétement ridicule.