icon recherche
Mobilité

Les nouveaux trains CFL pourraient « assumer seuls la conduite de la rame »

D'après les informations publiées par un magazine belge, les trains commandés par les CFL pour 2021 pourraient être équipés d'un système de conduite autonome.

Publié par Romain S. le 13/06/2019 | 1.238 vues

Les premiers arrivages de nouveaux trains Alstom sont prévus pour fin 2021.

Fin 2021, la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois (CFL) comptera de nouveaux membres dans ses rangs.

34 trains régionaux Alstom, à grande capacité et à deux niveaux de la gamme Coradia, arriveront progressivement au pays, jusqu’en 2024, pour remplacer les automotrices « Z2 », en service depuis le début des années 90. Montant de l’achat : 360 millions d’euros.

On savait déjà, depuis décembre dernier, qu’ils seraient plus longs (80 mètres et 160 mètres), qu’ils disposeraient de davantage de places (334 places et 692 places) et qu’ils seraient bien sûr plus modernes.

Lire : De nouveaux trains CFL à partir de 2021

« Economiser 30 % à 40 % d’énergie »

Ce qui n’avait pas filtré, en revanche, c’est que le matériel devrait disposer d’un système de pilotage automatique. Dans un article du magazine économique belge, Trends-Tendance, le managing director d’Alstom Benelux, Bernard Belvaux a en effet donné quelques indications sur les futures machines qui sillonneront le Grand-Duché.

« Dans le cadre de ce contrat luxembourgeois, nous avons fait une présentation du système de conduite autonome que nous avons développé, l’ATO ». Actuellement testé en Belgique, sur le modèle du métro parisien, précise Trends-Tendance, le dispositif servirait, dans un premier temps, d’aide à la conduite. Il pourrait, par la suite, « assurer seul la conduite de la rame ».

Selon M. Belvaux, « il y a moyen d’économiser 30 % à 40 % d’énergie » avec un système qui « utilise des algorithmes qui optimisent les accélérations et les freinages. »

Ailleurs sur le web