icon recherche
Mobilité

Les pilotes refusent de baisser leurs salaires, Ryanair ferme à Francfort !

La compagnie aérienne mène un plan de restructuration prévoyant la suppression de 3 000 emplois pour amortir le choc de la pandémie. Plusieurs sites sont touchés.

Publié par EddyThaux le 23/07/2020 | 3.569 vues

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair fermera sa base de Francfort Hahn en Allemagne dès le 1er novembre 2020. D’autres fermetures devraient suivre dans le pays.

Le personnel allemand refuse la baisse des salaires, les britanniques acceptent.

« Le syndicat des pilotes, VC a voté pour des suppressions d’emplois et des fermetures de bases alors qu’ils auraient pu préserver tous les emplois », a précisé Ryanair.

Lors d’un vote, le syndicat de pilotes allemands VC a rejeté en majorité la proposition de la compagnie d’accepter une baisse des salaires de 20 % pour quatre ans. Dans un communiqué, l’organisation a estimé que les propositions de Ryanair auraient été « dommageables » pour les conditions de travail des pilotes et estime que les garanties de préservation des emplois n’étaient pas suffisantes.

Les pilotes britanniques de Ryanair ont quant à eux accepté la baisse des salaires de 20%. Cela devrait leur permettre de sauver 260 emplois sur les 330 menacés.

3 000 emplois plusieurs bases en Allemagne sont menacés

La compagnie low cost va supprimer 3 000 emplois pour palier à la crise du transport aérien. Ce sont surtout les pilotes et le personnel navigant qui seront concernés. Le plan porte sur 15% des effectifs qu’emploie la compagnie, soit environ 19 000 personnes.

La compagnie aérienne irlandaise prévoit de fermer sa base à Hunsrück-Airport Hahn le 1er novembre. Les sites de Berlin-Tegel et Weeze en Rhénanie du Nord-Westphalie sont également menacés par Ryanair.

Cependant, à partir de mercredi matin, des vols de l’aéroport de Hunsrück à Mallorga, par exemple, peuvent encore être réservés l’année prochaine.
Cela signifie que la fermeture de bases n’est pas automatiquement synonyme d’abandon des correspondances aériennes !
Néanmoins, on peut s’attendre à ce que l’horaire des vols soit considérablement restreint.

A lire : Languedoc-Camargue, sans doute l’une des meilleures destinations

Ailleurs sur le web