icon recherche
Mobilité

Les vieux diesel pourront être interdits en Allemagne

L’arbitrage, très attendu Outre-Rhin, va faire grand bruit auprès des constructeurs automobiles. En tout, c’est plus de douze millions de véhicules qui sont concernés par la mesure.

Publié par Romain S. le 27/02/2018 | 1.987 vues

Douze millions de voitures sont concernées par l’arrêté du tribunal.
Douze millions de voitures sont concernées par l’arrêté du tribunal.

Cette fois, c’est fait. Mardi, la justice a envoyé un signal fort en tranchant dans le sens de l’interdiction des voitures diesel dans les grandes villes allemandes.

Celles-ci pourront désormais, si elles le jugent nécessaire, interdire la circulation aux véhicules trop polluants.

Le tribunal administratif fédéral de Leipzig, la plus haute instance du pays, donne ainsi raison à l’association de protection de l’environnent Deutsche Umwelthlife (DUH).

La DUH avait notamment porté plainte contre les villes de Stuttgart et Düsseldorf, où les taux de particules observés, en particulier les émissions d’oxyde d’azote (NOx), ne respectent pas les recommandations de l’Union européenne.

Un coup de tonnerre pour les 15 millions de diesel allemands

Les tribunaux locaux avaient déjà ordonné aux municipalités visées d’interdire les voitures diesel vétustes lors des pics de pollution, ce que contestaient les constructeurs automobiles. La juridiction de Leipzig va ainsi plus loin en ne corrélant plus la prohibition aux jours de forte pollution.

Un coup de tonnerre pour l’Allemagne qui ne compte pas moins de quinze millions d’automobiles roulant au diesel. Un peu de moins de trois millions sont équipées de la technologie Euro 6 prônée par l’UE. Soit douze millions de voitures concernées par l’arrêté du tribunal.

Pour rappel, le Luxembourg et la France, les deux plus gros parcs diesel européens, ont tous deux été sommés par la Commission d’améliorer la qualité de leur air, sous peine de sanction.

Ailleurs sur le web