Pagaille à venir sur le rail belge ce mercredi
logo site
icon recherche
Mobilité

Pagaille à venir sur le rail belge ce mercredi

Un important mouvement de grève risque de paralyser complètement le transport ferroviaire belge toute la journée de mercredi. Les premières perturbations sont attendues dès 22 h ce mardi soir.

Publié par Aymeric Henniaux le 04/10/2022

Nouvelles perturbations à prévoir sur le réseau belge dès ce lundi 28.
Presque aucun train dans la Province du Luxembourg en ce début de semaine ?

Mercredi noir en perspective pour les usagers du rails belges. En cause : un mouvement de grève lancé par le front commun syndical auquel n’échappera pas la province de Luxembourg, voisine du Grand-Duché.

La Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) annonce même qu’aucun train ne circulera dans cette province mercredi 5 octobre, tout comme pour celle de Namur, où la grève devrait être davantage suivie qu’ailleurs.

Pourquoi ça bloque ?

Interrogée par la RTBF, Marianne Hiernaux, porte-parole de la SNCB, rappelle que « pour faire rouler un train, il faut impérativement un conducteur, des accompagnateurs de train mais également du personnel de signalisation ». En Belgique, la société gérant les cabines de signalisation pour le transport ferroviaire est Infrabel.

Et c’est là où le bât blesse puisque dans la province frontalière de Luxembourg, bon nombre de salariés d’Infrabel emboiteront le pas de leurs collègues de la SNCB en cessant eux aussi le travail pour faire grève.

Faute de personnel suffisant, impossible donc d’assurer ne serait-ce qu’un service minimum ce mercredi pour les voyageurs. La compagnie nationale ferroviaire belge invite ainsi ses usagers à privilégier autant que possible le télétravail pour demain.

À noter qu’une page spéciale indiquant en temps réel les « services alternatifs » mis en place (là où cela est possible) a été mise en ligne par la SNCB. Elle est aussi accessible depuis les réseaux sociaux et de la compagnie et les écrans et panneaux dans les gares belges.

Lire Comparatif des prix des carburants au Luxembourg, en France et en Belgique relevés le 4 octobre

Lire Résidents, frontaliers, qui êtes-vous ?

Retrouvez-nous sur Instagram :

Ailleurs sur le web