Mon compte

Info Flash & Trafic

Perturbations sur les rails : quelles alternatives ?

Les travaux qui débutent ce samedi et jusqu’à dimanche prochain sur la ligne Bettembourg-Luxembourg nécessitent de revoir ses habitudes et de s’organiser autrement. Trains, bus, voitures, le trajet sera dans tous les cas fortement perturbé.

La fermeture totale du tronçon Bettembourg-Luxembourg, dès le 10 février et jusqu’au 18 février, augure d’un gros remue-ménage, et sur les rails, et sur les routes.

Si les répercussions seront moindres durant les week-ends, elles seront à coup sûr source de fatigue et de nervosité tout au long de la semaine, que les frontaliers choisissent d’emprunter le train, le bus ou même la voiture.

Bus et TGV à disposition

Pour ceux qui opteraient pour le dernier choix, le hashtag #CovoitMetzLux a réapparu sur les réseaux sociaux. Dans ce cas et compte tenu des ralentissements encore accrus durant la période, le partage de voiture est plus que recommandé.

Les habituels usagers du TER qui préfèrent s’éviter l’inconfort des embouteillages, pourront se tourner vers les bus de substitution prévus pour l’occasion. Aux heures de pointe, les autocars devraient démarrer grosso modo toutes les cinq minutes.

Entre Dudelange et Bettembourg, le tout nouveau bus RGTR 100% électrique inauguré jeudi par le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, circulera. Comme annoncé dans le Wort, compte tenu de l'accord passé avec les CFL, monter à bord de l'un des engins ne génèrera aucun surcoût. 

Les CFL ont publié les indications concernant les lignes 90 (Nancy-Luxembourg), 60a (Volmerange-Luxembourg) et 60 (Luxembourg-Rodange). De son côté, la SNCF a dévoilé le planning ferroviaire et ses recommandations sur Twitter.

 

Le trafic sur les lignes sera réduit, notamment depuis Metz et Thionville et les trains auront une capacité moindre

A noter également que les voyageurs bénéficiaires d’un abonnement TER (Metz-Luxembourg) pourront exceptionnellement embarquer à bord des TGV, sous réserve de s’être acquittés d’un titre de transport. Ils bénéficieront d’un remboursement à l’issue des travaux. 

Pas de solution miracle

Bettembourg risque d’être un point de crispation compte tenu de sa vocation à être une gare de transit et de l’engorgement à venir. Les trains en circulation vers Luxembourg auront tous pour terminus Bettembourg, d’où des bus partiront vers la capitale.

En tout état de cause, rien ne sert de chercher le recours miracle. Les troubles affecteront une grande partie des travailleurs quel que soit le parcours et le moyen de transport. La bonne nouvelle est que le cafouillage ne durera "qu’une" semaine… Pour l’instant.

Le programme des travaux pour l’année 2018

Que dit le code du travail si vous ne pouvez pas aller travailler ?

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Mobilité

Info Flash & Trafic

Concours

Pas de concours pour le moment.
X
X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies