Mon compte

Le téléphone plus dangereux que l’alcool ?

Téléphoner au volant correspondrait à 0,8% d’alcool dans le sang, en termes de réflexes et d’attention. Lire et écrire un sms décuplerait le risque d’accidents.

En juillet dernier, Sixt a lancé une campagne sur la sécurité routière, en mettant en garde contre les dangers du téléphone au volant.

Quelques secondes passées sur son écran c’est autant de temps sans regarder la route… “3 secondes, c’est le temps de lire un message sur son téléphone”, explique le loueur de voitures.

C’est aussi la durée nécessaire à un véhicule lancé à 120 km/h pour parcourir 100 mètres.

Quand le SMS décuple les risques

Toujours selon le groupe allemand, lire et écrire un sms décuplerait le risque d’accidents : “10. C’est le nombre par lequel vous multipliez le risque d’accidents en lisant ou écrivant un SMS en conduisant”, précise-t-il.

Téléphoner = 0,8% d'alcool dans le sang

Téléphoner au volant, n’est pas moins dangereux : en termes de réflexes et d’attention, l’acte de converser via son portable au volant équivaudrait à 0,8 % d’alcool dans le sang.

Depuis 2014 d’ailleurs, l’utilisation des Smartphones au volant est devenue la principale cause d’accidents en Autriche, devant la consommation d’alcool au volant, indique Sixt.

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Mobilité

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies