icon recherche
Mobilité

Suppression des trains directs Luxembourg – Volmerange pour plus de fluidité

La suppression des trains directs sur la ligne 60a, entre Luxembourg - Volmerange-les-Mines à partir de 2018, obligera les usagers à changer de train. Une décision, qui selon le ministre du transport devrait améliorer le trafic ferroviaire.

Publié le 02/05/2017 | 6.510 vues

Gare de Luxembourg, avec vue sur les rails Gare de Luxembourg, avec vue sur les rails

Dès début 2018, cinq trains directs de la ligne 60a seront supprimés, entre Volmerange-les-Mines et Luxembourg-Gare. Une décision qui obligera les usagers à changer de train en gare de Bettembourg et à emprunter un passage souterrain, pour rejoindre leur destination.

C’est dans le cadre d’une question parlementaire au Ministre du développement durable et des Infrastructures François Bausch, que le député député DP Gusty Graas a demandé les raisons de ces suppressions.

Il faut savoir que le nombre de voyageurs a augmenté d’environ 50% au cours des 10 dernières années”, a précisé François Bausch. Une mesure justifiée selon lui par la baisse régulière des taux de ponctualité sur le réseau ferroviaire luxembourgeois : de 92,6 % en 2014, il sont passés à 89,8 % en 2016.

Doublement des réclamations

Selon le Ministre toujours, le nombre de réclamations clients sur le sujet a par ailleurs doublé, entre 2014 (310 plaintes) et 2016 (670) en 2016. C’est actuellement de loin le sujet “le plus réclamé par la clientèle des CFL“, a-t-il insisté.

Parmi les solutions préconisées pour éliminer les goulots d’étranglement qui génèrent ces retards : l’agrandissement de la Gare de Luxembourg, avec la mise en place d’un quai supplémentaire, et la construction de la nouvelle ligne entre Luxembourg et Bettembourg.

Des horaires modifiés pour 2018

Un projet de refonte de l’horaire pour 2018, a été lancé en juillet 2016. Mené par un bureau d’expertise suisse spécialisé dans la planification des systèmes ferroviaires et dans l’optimisation de l’exploitation, le chantier “englobe l’analyse des causes des retards actuels des trains et propose un nouveau concept pour les horaires 2018”, a poursuivi le ministre, qui promet que “les premiers effets de ces projets devraient se faire sentir à partir de 2020”.

Mise en place de navettes

En attendant, le bureau suisse a déjà suggéré de réduire le nombre de trains qui transitent aux heures de pointe entre Bettembourg et Luxembourg. Une mesure qui se traduira par la transformation de la plupart des trains directs reliant Volmerange à Luxembourg et Rumelange à Luxembourg aux heures de pointe, en navettes Volmerange – Bettembourg et Rumelange – Noertzange.

Une refonte, qui ne satisfait pas nécessairement les usagers de la ligne 60a, en espérant qu’elle contribuera en contrepartie à améliorer la fluidité du trafic pour le reste des clients du réseau ferroviaire luxembourgeois…

 

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Commentaires Réagir à cet article

Ailleurs sur le web

Sommes-nous de bons "cyclistes" ?

ALD Automotive Luxembourg

Gagnez en qualité de vie : vivez aux portes du Luxembourg

Innov'habitat

Vos premiers pas dans l’investissement

BIL

Calculez facilement votre salaire net au Luxembourg

lesfrontaliers.lu

Bouchons et retards : quels sont vos droits ?

ALEBA

Soignons nos futurs infirmiers

IUIL