Transport au Luxembourg : 10 réunions publiques pour comprendre l’enjeu
logo site
icon recherche
Mobilité

Transport au Luxembourg : 10 réunions publiques pour comprendre l’enjeu

Comment faut-il organiser la mobilité pour augmenter la capacité de transport de personnes de 40% par rapport à 2017 ? Bus, tram, route...quels sont les projets avancés par le gouvernement pour 2035 ? 

Publié par Chrystelle Thevenot le 25/04/2022 | 1.781 vues

Le rapport sur le plan de mobilité pour le transport au Luxembourg en 2035 vient d’être dévoilé. Il fait 135 pages. Il sera présenté devant la Chambre des députés dans les prochaines semaines.

En 2035, il faudra rendre possible près de 2,8 millions de déplacements de personnes par jour, contre 2 millions en 2017, en respectant la qualité de vie, l’environnement et les moyens budgétaires. Cet objectif pose trois défis au Luxembourg : organiser les flux en rapport avec la ville de Luxembourg, évoluer vers une mobilité urbaine dans les agglomérations et appréhender le milieu rural de façon différenciée.

Un projet ambitieux

Le Plan national de mobilité 2035 propose un concept global capable de gérer 40 % de déplacements supplémentaires par rapport à 2017. “Les mesures qu’il préconise devront être précisées au fil des années. L’élan qui a été donné permettra aux gouvernements successifs d’ajuster le tir en publiant tous les cinq ans un nouveau Plan national de mobilité qui porte sur les quinze prochaines années. C’est de cette façon que dans le domaine de la mobilité, notre pays si dynamique passera durablement d’une logique de rattrapage à une logique d’anticipation. Et que nous demeurerons mobiles” explique François,  Vice-Premier ministre Ministre de la Mobilité et des Travaux publics.

Depuis chacune des 102 communes que compte le Grand-Duché en 2022, la première destination des déplacements est la commune elle-même. La ville de Luxembourg est la deuxième destination depuis 64 communes et la troisième, quatrième ou cinquième destination depuis 31 communes.

Le cas atypique de la ville de Luxembourg

C’est un pôle principal pour le pays et la Grande Région. La ville attire des flux importants depuis tous les secteurs. La forte densité urbaine se traduit par une forte densité de flux, dont la majorité sont de petite envergure : 15 % de l’ensemble des déplacements sont inférieurs à 1 km et 25 % couvrent des distances comprises entre 1 et 5 km. Outre la part modale des transports en commun (25 %), celle du vélo (3 % en 2017) est la plus importante du pays. Un déplacement sur sept effectué au Grand-Duché a lieu entièrement sur le territoire de la ville.

Évolution des parts modales

Les déplacements des frontaliers

20 % de l’ensemble des déplacements sont transfrontaliers et ont donc leur origine ou leur destination en dehors du Grand-Duché.

Venant de la France
192 000 déplacements transfrontaliers par jour, dont 37 % en rapport avec la ville de Luxembourg, 15 % en rapport avec la ceinture suburbaine de la ville et 22 % en rapport avec le Sud urbain.

En provenance de l’Allemagne
95 000 déplacements transfrontaliers par jour, dont 44 % en rapport avec le Rural Sud, 25 % en rapport avec la ville de Luxembourg et 11 % en rapport avec la ceinture suburbaine de la ville.

Pour la Belgique
95 000 déplacements transfrontaliers par jour, dont 29 % en rapport avec la ville de Luxembourg, 12 % en rapport avec la ceinture suburbaine de la ville et 29 % en rapport avec le Rural Nord.

Nb : les chiffres datent de 2017

Motifs de déplacement – résidents et frontaliers

 

Où les déplacements se concentrent-ils ?

Les P+R au Grand-Duché

En 2035, la possibilité d’enchaîner plusieurs modes de transport, autrement dit l’intermodalité, revêtira une importance primordiale pour de nombreux déplacements. Les différents réseaux de transport ne doivent pas être planifiés de façon indépendante, mais à partir de leurs points de contact, c’est-à-dire les arrêts de transports en commun, en particulier les P+R et les pôles d’échanges. Le gouvernement souhaite dans ce domaine offrir des chaînes de mobilité des transports en commun qui sont attractives par rapport au transport motorisé individuel.

Pour les trains

Le Sillon Lorrain entre Thionville et la frontière luxembourgeoise est la ligne la plus fréquentée du réseau SNCF. En France, seul le RER parisien transporte plus de voyageurs.

Voici les projets prévus 

  • Création d’un triangle ferroviaire entre la ligne reliant Pétange et Luxembourg (CFL70) et celle qui va de Pétange à Esch-sur-Alzette (CFL60)
  • Modernisation complète de la ligne du Nord et de ses antennes
  • Transformation de la gare périphérique de Hollerich en quatrième pôle d’échanges CFL de la ville de Luxembourg
  • Création d’un pôle d’échanges CFL à Erpeldange-sur-Sûre avec P+R pour la B7
  • Réduction du temps de trajet entre Bruxelles et Luxembourg
  • Déplacement et renforcement de l’antenne ferroviaire de la Nordstad
  • Renforcement de l’offre ferroviaire entre Luxembourg et Trèves
  • Ajout d’un quai en Gare centrale pour les trains en provenance de Differdange
  • Renforcement de l’antenne ferroviaire de Dudelange
  • Renforcement de l’antenne ferroviaire du Käldall avec terminus à Rumelange
  • Remplacement de l’antenne ferroviaire d’Audun-le-Tiche par un corridor à haut niveau de service (CHNS) transfrontalier pour bus
  • Ajout d’un arrêt pour le nouveau quartier des friches d’Esch-Schifflange
  • Regroupement des arrêts CFL de Belvaux en un pôle d’échanges avec le tram rapide et un corridor à haut niveau de service pour bus

Les travaux à venir pour le tramway

Ajouter à la ligne 1, qui relie la Cloche d’Or à l’aéroport, des extensions vers les quartiers d’envergure et les pôles d’échanges (PE) seront construits à l’horizon 2035 :
• Hollerich jusqu’au nouveau pôle d’échanges Ouest,
• route d’Arlon jusqu’au nouveau pôle d’échanges Bouillon,
• route d’Esch à Luxembourg-Ville jusqu’au nouveau pôle d’échanges Belvaux Mairie
• une deuxième ligne desservant les quartiers « Laangfur » et « Kuebebierg » au Kirchberg

Lire Trois nouvelles stations d’autopartage au Luxembourg

Pour le réseau de bus

Il s’agit pour le gouvernement de mettre en place les pôles d’échanges et les priorisations pour bus à l’entrée et dans la traversée des agglomérations. C’est une condition préalable à l’exploitation d’un réseau de bus performant et fiable, et donc attractif par rapport aux déplacements en voiture.

Qu’en est-il pour les piétons ?

Faire de la marche à pied l’option la plus attractive pour les déplacements de courte distance. À cette fin, le gouvernement prévoit d’intégrer de façon systématique des itinéraires piétons courts, directs, confortables et sûrs dans tout projet de nouveau quartier ou de réaménagement de rues et de carrefours en localité.

Les vélos…

Les priorités pour le vélo est d’en faire un mode de transport individuel à part entière. Il doit permettre de rejoindre de manière sûre et confortable n’importe quel lieu depuis tout autre endroit au Grand-Duché. Il doit être aussi performant que la voiture pour les déplacements en agglomération.

Lire Luxembourg-Ville laisse place aux cyclistes

10 réunions publiques pour bien comprendre

Prochaine réunion 

Lundi 25 avril 2022 – Luxembourg-ville – Tramsschapp 

Un livestream en langues luxembourgeoise et française sur www.transports.lu et sur Facebook @mmtp.luxembourg est organisé pour la première réunion publique au Tramsschapp, le lundi 25 avril 2022 à 19h.

Les autres réunions 

Jeudi 5 mai 2022 – Mersch – Mierscher Kulturhaus
Jeudi 19 mai 2022 – Esch/Belval – Université -Maison du Savoir
Mardi 31 mai 2022 – Grevenmacher – Maacher Lycée
Mardi 7 juin 2022 – Ettelbruck – Centre des Arts Pluriels CAPE
Lundi 13 juin 2022 – Differdange/Oberkorn – Hall O
Lundi 20 juin 2022 – Dudelange – Lycée Nic-Biever
Lundi 4 juillet 2022 – Marnach – Cube 521
Jeudi 7 juillet 2022 – Redange/Attert – Hall polyvalent
Mercredi 13 juillet 2022 – Strassen – Centre culturel Paul Barblé

Les réunions publiques sont présentées en luxembourgeois avec une traduction simultanée en français (excepté à Strassen, en français et en anglais).

 

Lire Nouvelle gare d’Ettelbruck : quels sont les travaux à venir ?

 

Retrouvez-nous sur

 

Ailleurs sur le web