Comment se prémunir des virus de l’hiver ?
logo site
icon recherche
Santé

Comment se prémunir des virus de l’hiver ?

Grippe, gastro-entérite et bronchiolite sont les principales infections dues à des virus hivernaux. Ces trois pathologies affectent des millions de personnes chaque année et impactent fortement les structures de soins au cours de l’hiver. 

Publié par Edouard Trèfle le 04/11/2021 | 1.186 vues

Virus-hivernaux
Photo Adobe stock

Grippe, gastro-entérite et bronchiolite sont les principales infections dues à des virus hivernaux. Ces trois pathologies affectent des millions de personnes chaque année et impactent fortement les structures de soins au cours de l’hiver.

Lire Coronavirus : la vitamine B6 efficace contre les formes graves ?

Quels sont les virus de l’hiver ?

En hiver, de nombreux virus sont présents. Les virus respiratoires sont responsables des rhumes, des rhinopharyngites, des grippes saisonnières, des bronchites et des bronchiolites chez l’enfant. De leur côté, les virus responsables de gastro-entérites, le plus souvent appelés « rotavirus » et « norovirus ».

Lire Covid-19 : deux nouveaux variants détectés “Mu” et C.1.2

Comment se transmettent ces virus saisonniers ?

La transmission des virus saisonniers de l’hiver a lieu via différents vecteurs :

  • Les gouttelettes chargées de virus émises lors de toux, d’éternuements (qui restent en suspension dans l’air) ou par les postillons et la salive de personnes infectées par un virus respiratoire
  • Le contact direct des mains d’une personne infectée à une autre personne (par exemple en se serrant la main) ou par le contact d’objets (jouets, doudous, tétines, boutons d’ascenseur, couverts, etc.) contaminés par une personne malade

Lire Covid-19 : faudra-t-il que je me fasse vacciner tous les ans, comme pour la grippe ?

Des gestes barrières indispensables

Pour réduire les risques de contamination par un virus hivernal, il est recommandé d’adopter ces  gestes barrières :

  • Porter un masque jetable en cas de contact avec des personnes âgées, des bébés, des personnes qui ont une maladie chronique ou des femmes enceintes. Il est recommandé de porter un masque jetable dès l’apparition des premiers signes (fièvre, toux, éternuement).
  • Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon (de préférence liquide) pendant 30 secondes, en frottant les ongles, le bout des doigts, la paume et l’extérieur des mains, les poignets et entre les doigts. Après le lavage, il est conseillé de se sécher les mains avec une serviette propre ou à l’air libre. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il s’agit de la mesure d’hygiène la plus importante pour prévenir la transmission des infections. Il est vivement conseillé de se laver les mains le plus régulièrement possible.

L’usage des solutions hydro-alcooliques (SHA) est efficace pour éliminer de nombreux microbes transmissibles, mais ne l’est pas contre tous les germes.

Elles sont à utiliser sur des mains visiblement non souillées car elles désinfectent mais n’enlèvent pas les saletés sur les mains.

  • Utiliser un mouchoir à usage unique pour se moucher, le jeter à la poubelle puis de se laver les mains. A la maison, une poubelle fermée par un couvercle est préférable,
  • Éternuer ou tousser dans le pli du coude. En se couvrant la bouche et le nez avec la main, les microbes déposés sur la main peuvent se transmettre à d’autres personnes, en se serrant la main ou en touchant un objet. Si ce n’est pas possible (ex : enfant tenu dans les bras), il est recommandé de se couvrir la bouche avec un mouchoir à usage unique, de le jeter puis de se laver les mains. Après avoir toussé ou éternué dans ses mains, il faut se laver les mains dès que possible pour ne pas contaminer des personnes ou des objets.

Lire Vaccination : parle-t-on de “3e dose” ou de “dose de rappel” ?

 

 

Ailleurs sur le web