Mon compte

Comment soigner son enfant ? Ce qu'il faut éviter

Les problèmes de santé chez les petits sont souvent source d’inquiétude pour les parents. Or, tous les traitements, si besoin est, ne sont pas nécessaires. L’association UFC-Que Choisir en dresse le panorama.

Le bambin renifle, tousse, pleure car sa gorge le brûle. Que donner à son enfant en cas de rhume ? Surtout, qu’est-ce qu’il ne faut pas lui donner ?

Effets indésirables et contre-indications sont encore courant, et c’est pourquoi l’association UFC-Que Choisir alerte sur le recours excessif aux traitements médicamenteux chez les plus petits. Dans son numéro de mars, elle dresse une liste des remèdes à éviter en fonction des pathologies les plus courantes chez les enfants.

Le rhume

L’eau salée reste, selon l’association, le meilleur des traitements pour les encombrements nasaux. A bannir, les sprays antiseptiques, les suppositoires alliant antiallergique et paracétamol ainsi que les huiles essentielles. Celles-ci peuvent entraîner des convulsions en raison du camphre ou de l’eucalyptus.

  • Soins conseillés : mouche-bébé, sérum physiologique.
  • Parmi les produits déconseillés : Rhinofluimucil, Rhnotrophyl, Dérinox, ActifedSign, Dolirhume…

La toux

Dans la plupart des cas, la toux est bénigne chez l’enfant (hors allergie ou fièvre). La solution est alors de combattre la cause de l’écoulement des glaires dans la gorge, à savour utiliser du sérum physiologique. L’UFC-Que Choisir avertit en outre que les sirops ou autres poudres n’ont pas d’utilité prouvée et qu’il faut donc s’en méfier puisqu’ils sont en vente libre. D’autant qu’ils sont tous contre-indiqués pour les moins de deux ans.

  • Soins conseillés : idem que pour le rhume.
  • Parmi les produits déconseillés : Humez toux sèche, Toplexil, Tussidane, Biocalyptol, Hélicidine 10% sans sucre…

Fièvre et douleurs

Si le bébé la supporte bien, il n’est pas forcément nécessaire de prodiguer des soins. Dans le cas contraire, mieux vaut se tourner vers le paracétamol ou l’ibuprofène.

  • Soins conseillés : Doliprane, Dafalgan pédiatrique 3%, Doliprane Liquiz.
  • Parmi les produits déconseillés sans avis médical : Nuronfenpro, Advilmed.

Diarrhées

La réhydratation doit prévaloir. Conserver, au cas où, des solutions de réhydratation orale (SRO) est recommandé. En revanche, les médicaments antidiarrhée ne le sont pas. Il en va de même pour l’ibuprofène qui peut entraîner une insuffisance rénale chez l’enfant déshydraté.

  • Soins conseillés : Adiaril, Viatol, Fanotyle.
  • Parmi les produits déconseillés : Smecta, Lactobacillus GG (pas avant deux ans), laits sans lactose (seulement pour les diarrhées prolongées).

Vomissements

Le reflux ou le vomissement chez le nourrisson est en grande majorité bénin et ne nécessite aucun traitement. Des mesures diététiques, comme le fractionnement des repas, sont souvent suffisantes. Des effets secondaires comme des problèmes cardiaques ont été relevés à la suite de prise de médicaments à base de dompéridone.

  • Soins conseillés : Lait épaissi ou farine épaississante.
  • Parmi les produits déconseillés : Inexium, Gaviscon nourrisson, Phosphalugel, Motilium.

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Santé

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez toutes les informations de lesfrontaliers.lu, toutes les semaines dans votre boite mail !

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies