Coronavirus : deux nouveaux traitements recommandés par l’OMS
logo site
icon recherche
Santé

Coronavirus : deux nouveaux traitements recommandés par l’OMS

L'OMS recommande un traitement par anticorps de synthèse, le sotrovimab, et un médicament habituellement utilisé contre la polyarthrite rhumatoïde, le baricitinib. De quoi parle-t-on ? 

Publié par Chrystelle Thevenot le 20/01/2022 | 2.766 vues

Siège-OMS
Crédit photo : FABRICE COFFRINI / AFP

Dans un avis publié dans la revue médicale The BMJ, les experts de l’OMS recommandent un traitement par anticorps de synthèse contre le Covid-19 dans des cas bien précis, le sotrovimab, et un médicament habituellement utilisé contre la polyarthrite rhumatoïde, le baricitinib.

Qui peut en prendre ?

Le sotrovimab

Tous deux ne sont pas destinés à n’importe quels patients. Le sotrovimab est préconisé pour les patients qui ont contracté un Covid sans gravité mais sont à haut risque d’hospitalisation. Son bénéfice pour les patients qui ne sont pas à risque est jugé trop faible.

Le baricitinib

Le baricitinib, lui, est recommandé pour les « patients atteints d’un Covid sévère ou critique », auxquels il doit être administré « en combinaison avec des corticoïdes ». Chez ces patients, cela « améliore les taux de survie et réduit le besoin d’être placé sous ventilation mécanique ».

Lire Découverte d’un anticorps qui peut protéger les personnes contre plusieurs coronavirus

5 au total

Jusque-là, l’OMS recommandait trois traitements : les anticorps de synthèse vendus sous le nom de Ronapreve, depuis septembre 2021, une classe de médicaments appelés « antagonistes de l’interleukine 6 » (le tocilizumab et le sarilumab), depuis juillet 2021, et les corticoïdes systématiques pour les patients sévèrement atteints, depuis septembre 2020.

Les recommandations de traitements anti-Covid de l’OMS sont régulièrement actualisées, sur la base d’essais cliniques menés sur différents types de patients. L’arsenal thérapeutique reste toutefois réduit.

Ces derniers mois, l’OMS a rejeté l’usage de plusieurs traitements : l’injection de plasma de patients guéris du Covid, l’ivermectine et l’hydroxychloroquine.

Lire Ce qu’il faut savoir sur «Flurona», la double infection au Covid et à la grippe

Retrouvez-nous sur Instagram.

 

Ailleurs sur le web