Covid-19 : ce qu’il faut savoir sur le nouveau vaccin Novavax
logo site
icon recherche
Santé

Covid-19 : ce qu’il faut savoir sur le nouveau vaccin Novavax

La Commission européenne a accordé une autorisation de mise sur le marché pour le vaccin contre la Covid-19 Nuvaxovid, mis au point par Novavax, faisant de celui-ci le cinquième vaccin autorisé dans l'Union européenne.

Publié par Chrystelle Thevenot le 21/12/2021 | 5.168 vues

Le vaccin Nuvaxcovid de Novavax est devenu lundi 20 décembre 2021 le cinquième vaccin autorisé dans l’Union européenne par l’agence des médicaments.

La Commission européenne a vérifié si tous les éléments nécessaires (justifications scientifiques, informations sur le produit, matériel pédagogique destiné aux professionnels de la santé, étiquetage, obligations incombant aux titulaires de l’autorisation de mise sur le marché, conditions d’utilisation, etc.) étaient clairs et rigoureux.

Les promesses du vaccin

Le vaccin du laboratoire américain Novavax utilise une technologie connue, consistant en une injection de protéines pour déclencher l’immunité. Cette technologie, largement utilisée contre la coqueluche ou l’hépatite B dans les vaccins pour enfants, a prouvé son efficacité. Elle dépasse les 90%, avait promis cet été le fabricant..

Lire Lesfrontaliers sont sur Instagram !

Prochaine étape

La Commission a signé le contrat avec Novavax le 4 août 2021. Grâce à l’autorisation de mise sur le marché, Novavax pourra, à partir du premier trimestre 2022, fournir à l’Union jusqu’à 100 millions de doses de son vaccin contre la Covid-19.

Le contrat permet aux États membres d’acheter 100 millions de doses supplémentaires pendant les années 2022 et 2023. Les États membres en ont commandé environ 27 millions. Celles-ci s’ajouteront aux 2,4 milliards de doses du vaccin BioNTech/Pfizer, aux 460 millions de doses du vaccin Moderna, aux 400 millions de doses du vaccin AstraZeneca et aux 400 millions de doses du vaccin Janssen.

Explication en vidéo

 

Lire Le patron de Moderna alerte : les vaccins sont moins efficaces contre le variant Omicron

 

Ailleurs sur le web