Covid 19 : contaminations en hausse, allègement des mesures sanitaires, 4e dose de vaccin
logo site
icon recherche
Santé

Covid 19 : contaminations en hausse, allègement des mesures sanitaires, 4e dose de vaccin

Tandis qu’un projet de loi sera prochainement voté pour alléger encore davantage les mesures en vigueur pour lutter contre l’épidémie, les contaminations s’emballent de plus belle en ce début d’été. La question d’une quatrième dose de vaccin commence à se poser.

Publié par Aymeric Henniaux le 28/06/2022 | 2.051 vues

La hausse des contaminations tombe au même moment où les mesures sanitaires sont allégées.
Face à la hausse des contaminations, les Luxembourgeois devront-ils bientôt recevoir une quatrième dose de vaccin ?

La période peut sembler paradoxale. Avec près de 4 000 contaminations enregistrées au Luxembourg sur la semaine du 13 au 19 juin (soit 41 % de plus que sur les sept jours précédents), les chiffres du Covid-19 augmentent à nouveau dangereusement au Luxembourg. Pour autant, la Chambre des députés s’apprête dans le même temps à voter un texte de loi allégeant les mesures sanitaires actuellement appliquées au Grand-Duché.

Hausse générale des contaminations

Ce sont deux lettres et deux chiffres qui causent beaucoup d’inquiétude aux épidémiologistes et qui pourraient bien gâcher l’été : les derniers sous variants BA.4 et BA.5 du variant Omicron qui, peu à peu, se répandent et deviennent dominants en Europe, font exploser depuis plusieurs jours le nombre des personnes contaminées.

Aux frontières du Luxembourg, l’Allemagne fait face à une nouvelle vague depuis déjà plusieurs semaines, flirtant régulièrement avec les 100 000 contaminations quotidiennes. Scénario identique en France avec une moyenne de 80 000 nouveaux cas quotidiens confirmés ces derniers jours (+ 56,6 % en une semaine). L’actuelle ministre de la santé française, Brigitte Bourguignon, a d’ailleurs invité il y a quelques jours les usagers des transports en commun à porter à nouveau le masque. La Belgique n’échappe pas à la tendance avec une hausse des tests positifs de 25 % en une semaine.

Allègement des mesures au Luxembourg

Plus contagieux, les deux sous variants sont bien « aidés » dans leur labeur par l’allègement des mesures sanitaires voté un peu partout en Europe. Un projet de loi allant en ce sens a été voté cette semaine à la Chambre des députés. Il devrait s’appliquer jusqu’au 31 octobre prochain.

Après la levée du port du masque dans les transports le 14 juin dernier, la future loi acte la fin du régime dit CovidCheck « 3G » (testé, vacciné, guéri) dans les hôpitaux et les maisons de repos. Dans ces établissements, le masque reste toutefois obligatoire. En outre, la fin des mesures sanitaires est aussi d’actualité dans les prisons et au centre de rétention.

Autre évolution de taille : en cas de contamination, la personne positive ne doit désormais plus s’isoler que sept jours au lieu de dix.

Vers une 4e dose ?

Entre fatalisme, résignation et franche hostilité, l’idée d’une éventuelle quatrième dose de vaccin pour lutter efficacement contre la recrudescence de cas de Covid-19 fait son chemin, non sans embuches.

Au Luxembourg, elle est ouverte depuis la fin du mois d’avril aux personnes âgées de 80 ans et plus (depuis fin mai/début juin en Belgique). Pour se la voir administrer, un intervalle d’au moins quatre mois est nécessaire après la troisième dose dite « booster ». À titre de comparaison, en France, les autorités sanitaires recommandent aujourd’hui cette quatrième dose aux plus de 60 ans.

À l’heure actuelle, il n’est donc officiellement toujours pas prévu d’étendre ce nouveau rappel de vaccin à l’ensemble de la population, encore moins de le rendre obligatoire. Pour être valide, le pass vaccinal n’a donc besoin de compter que trois injections. Pour le moment.

Retrouvez-nous sur

Ailleurs sur le web