Covid-19 : Ne laissez pas tomber les masques !
icon recherche
Santé

Covid-19 : Ne laissez pas tomber les masques !

Le port du masque est une barrière indispensable contre la Covid-19 et ses variants. On ne badine pas avec la sécurité en temps de crise sanitaire. Non, vraiment pas. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 29/01/2021 | 1.548 vues

masque-protection
Crédit photo : Montaine Remy

Depuis mars 2020, les masques sont obligatoires pour lutter contre la propagation du virus de la Covid-19 et maintenant ses variants considérés comme plus contagieux.

Chez de nombreuses personnes, on observe une certaine forme de lassitude à le porter. Le masque est mal fixé sur le visage, il traîne dans la poche des manteaux, parfois on le retrouve sous le nez afin de pouvoir respirer… Cet objet du quotidien est devenu une contrainte mais il reste indispensable à notre survie.

Lire Covid-19 : L’oxymètre, un précieux outil de suivi

Le respect systématique des mesures individuelles de protection, au premier chef le port du masque, peut diminuer significativement le nombre de cas de formes sévères de Covid-19. C’est un élément à ne pas négliger.

Enfin, on ne le dit jamais assez mais : « Le port du masque dans la communauté n’est pas facultatif ; se masquer pour protéger les autres est un geste altruiste dont l’efficacité collective est certaine quand tout le monde l’applique » explique l’Académie nationale de médecine en France.

Lire Covid-19 : les masques en tissu sont-ils désormais à éviter ?

Voici quelques conseils précieux.

Bien porter son masque

  • Le masque doit être manipulé le moins possible, et seulement avec des mains propres.
  • Il doit couvrir la bouche et le nez.
  • Le masque ne doit pas bailler sur les côtés : ne croisez pas les élastiques. Au besoin, agrafez les bords du masque pour le rendre plus hermétique.
  • Pour les porteurs de lunettes, un sparadrap ou un des dispositifs désormais vendus dans le commerce peut aider à lutter contre la buée.
  • Quand vous l’enlevez, ne le stockez pas dans une poche : si vous le conservez pour le réutiliser un peu plus tard, suspendez-le dans la mesure du possible à l’air libre.

À noter que les masques ont une durée de vie. Un masque chirurgical a une durée de vie de 3-4 heures et un FFP2 de 8 heures.

Ce qu’il ne faut pas faire avec son masque

Les gestes barrières

Pensez aussi à renforcer les mesures barrières : il est conseillé, dans la mesure du possible, de ne pas se tenir à moins de deux mètres d’une autre personne, surtout dans les espaces fermés que sont les magasins, les transports publics, les bureaux ou les ateliers de travail.

Le lavage fréquent des mains, à l’eau et au savon, et à défaut, au gel hydroalcoolique, reste primordial.

Lire Comment éviter les problèmes de peau liés au port du masque ?

Ailleurs sur le web