Covid-19 : pourquoi une 4e vague est possible à l’automne…
icon recherche
Santé

Covid-19 : pourquoi une 4e vague est possible à l’automne…

Le président du Conseil scientifique français Jean-François Delfraissy annonce l’éventualité d’une 4e vague de contaminations au Covid-19 dès cet automne, en France. Quels sont les arguments avancés ? 

Publié par Chrystelle Thevenot le 22/06/2021 | 5.875 vues
comments3 commentaires

Au micro de RTL, le président du Conseil scientifique a fait part de son optimisme quant à l’évolution de la situation sanitaire en France en été. En revanche, l’expert reste moins optimiste concernant la rentrée de septembre 2021.

Lire COVID-19 « syndrome du vacciné » : la première dose ne protège pas !

Il annonce l’éventualité d’une 4e vague de contaminations au Covid-19 dès cet automne.

Les arguments avancés ? Tout d’abord, la météo : “On sait qu’il y a un effet saisonnier sur le virus, explique Pascal Crépey. La transmission du virus est plus difficile à contrôler en automne”. Deuxième facteur à prendre en compte : un variant Delta particulièrement contagieux. Selon le professeur, les vaccins utilisés en France perdent eux aussi de leur efficacité face au variant Delta. “Il faudra au moins deux doses de chaque vaccin pour pouvoir bénéficier d’une protection assez importante face à ce variant“. Enfin, “Reste qu’en septembre ou en octobre, craint l’épidémiologiste, le nombre de personnes ayant reçu deux injections ne sera pas suffisamment important pour nous permettre d’éliminer le risque d’une quatrième vague.”

Réticence à la vaccination

Une réticence toujours tenace à la vaccination chez certains Français, même les plus exposés à la maladie fait craindre une renouveau des contaminations : “On voit d’ores et déjà un plafond de verre se dessiner sur les tranches d’âges qui sont les plus vaccinées” explique l’épidémiologiste.

Le variant Delta : plus contagieux

Que cela soit la France, la Russie, le Royaume-Uni ou même le Portugal, plusieurs pays doivent faire face à une arrivée du variant Delta du Covid-19 depuis samedi 19 juin 2021.

Pour ce qui est de la France, ce nouveau variant du virus commence à créer des premiers clusters. 50 à 150 cas positifs sont enregistrés chaque jour.

Le variant Delta reste minoritaire même si plus contagieux. Le dépistage et la vaccination restent les meilleurs moyens pour lutter contre sa propagation.

Intervention du ministre de la Santé en France 

 

Lire Plus de courriers envoyés pour les tests PCR, comment faire désormais ?

Ailleurs sur le web

lamineaz
8 messages
Il y'a 1 mois

Des menteurs minables, des vassaux de groupes phramaceutiques. Ils mentent au peuple et on a bien vu les résultats des derniéres élections. 67% d'abstention.
On ne vous ecoute plus !!!!

toffv1
2 messages
Il y'a 1 mois

Posté par: lamineaz Des menteurs minables, des vassaux de groupes phramaceutiques. Ils mentent au peuple et on a bien vu les résultats des derniéres élections. 67% d'abstention. On ne vous ecoute plus !!!!
 

Encore un commentaire populiste

lamineaz
8 messages
Il y'a 1 mois

Trop fort l'argumentation. mougeon