Dépistage du Covid-19 : la phase 1 s’arrête…la phase 2 démarre
icon recherche
Santé

Dépistage du Covid-19 : la phase 1 s’arrête…la phase 2 démarre

Le Luxembourg va rentrer à partir de mercredi 16 septembre 2020 dans la phase 2 du dépistage à grande échelle. La course contre le coronavirus se poursuit toujours. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 15/09/2020 | 3.955 vues

Le Luxembourg a mis en œuvre une vaste et unique campagne de dépistage à l’échelle nationale, invitant ses résidents et travailleurs transfrontaliers à se faire tester volontairement pour le Covid-19.

« La force de notre réponse à la pandémie réside dans le lien étroit entre les initiatives de santé publique telles que les tests à grande échelle et les efforts de recherche exceptionnels des institutions de recherche luxembourgeoises », précise Claude Meisch, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Lire Port du masque à lanières : en images, 5 erreurs à éviter

Au total pour la phase 1 du dépistage à grande échelle, 1 520 445 invitations ont été envoyées. 560 082 tests ont été réalisés, et 307 751 résidents testés, ce qui correspond à un taux de participation de presque 50% de la population résidente.

Pour les frontaliers, 72 913 personnes ont été testées.

Phase 2 du 16 septembre à mars 2021

«  La deuxième phase confortera la position du Luxembourg en tant que pionnier du diagnostic à large échelle et fera partie intégrante de la politique de lutte du gouvernement contre le virus, idéalement jusqu’à la sortie de crise en permettant de porter une attention particulière à la surveillance de groupes cibles spécifiques », a souligné Paulette Lenert, ministre de la Santé.

Lire Covid-19 : où en est la course mondiale au vaccin ?

La deuxième phase sera coordonnée par la direction de la santé du ministère de la Santé et devrait se dérouler entre le 16 septembre 2020 et mars 2021, avec une capacité de 53 000 tests par semaine. Prise de rendez-vous pour le dépistage à grande échelle. 

Lire Covid-19 : seriez-vous prêt(e) à vous faire vacciner ?

Réduction de la durée d’isolement

La  durée de l’isolement, en cas de contamination, est fixée à au moins 14 jours au Luxembourg, elle pourrait être réduite, a précisé la ministre de la Santé Paulette Lenert.

Le gouvernement doit décider mercredi 16 septembre 2020 s’il réduit ou non la durée d’isolement et de quarantaine (sept jours après un contact avec une personne infectée), sur base des dernières études et analyses.

La France a décidé récemment de ramener cette durée à 7 jours.

Lire Coronavirus : situation, étudiants en quarantaine, origine des infections…

Ailleurs sur le web