En France, fin du remboursement intégral des téléconsultations
logo site
icon recherche
Santé

En France, fin du remboursement intégral des téléconsultations

La mesure exceptionnelle avait été mise en place pendant la pandémie de Covid-19, elle prendra fin au 30 septembre après de nombreuses reconductions.

Publié par Aymeric Henniaux le 20/09/2022 | 676 vues

La téléconsultation ne sera bientôt plus remboursée à 100 % en France.
Après le 30 septembre, les complémentaires santé pourront compléter la part de l'Assurance maladie pour garantir le remboursement intégral des téléconsultations.

La téléconsultation, c’est un rendez-vous médical avec un médecin qui est réalisé à distance via internet lors d’un échange vidéo sécurisé sur une plateforme dédiée. Depuis le début de la pandémie, ces consultations en ligne étaient remboursées à 100 % par la Sécurité sociale. Ce ne sera plus le cas à partir du 1er octobre prochain en France.

Le Covid-19 a perturbé les plans du gouvernement

Avec l’arrivée du Covid-19 en 2020, le gouvernement français avait pris la décision de rendre ces téléconsultations intégralement remboursables par la Sécurité sociale. Un régime mis en place à titre exceptionnel et destiné à l’origine à accompagner le développement des consultations à distance.

Le nombre de ces consultations médicales d’un nouveau genre s’est effectivement envolé sur les deux dernières années, la faute (ou grâce, c’est selon) au coronavirus et aux différents confinements ayant obligé les Français à limiter leurs déplacements, voire à rester enfermés chez eux.

Parallèlement, ne pas prendre en charge l’intégralité des honoraires des médecins lors d’une téléconsultation supposait la mise en place d’un système de facturation et de paiement à distance pour chaque médecin la pratiquant. Ces derniers étant en première ligne pendant l’épidémie, décision a été prise par l’État d’une prise en charge totale pour leur éviter de devoir gérer ce nouveau système dans l’immédiat.

Lire L’euthanasie au Luxembourg, en France, en Belgique et en Allemagne

La prise en charge intégrale reconduite de nombreuses fois

L’évolution de la pandémie et les multiples vagues qui l’ont accompagnée ont entraîné la reconduite régulière de la prise en charge complète des téléconsultations par la Sécurité sociale. Et si la mesure devait normalement prendre fin pendant l’été, le gouvernement avait finalement suivi l’avis de son nouveau ministre de la Santé français, François Braun, qui plaidait pour un ultime report jusqu’au 30 septembre.

Une décision qui a fini par agacer les assureurs santé qui souhaitaient « avoir leur place dans le financement des dépenses de soins des Français aux côtés de l’Assurance maladie », comme le détaille le quotidien français Les Échos dans un récent article sur le sujet.

À l’heure où les contours de ce qui pourrait être une huitième vague pourrait se dessiner en Europe, et notamment en France, l’automne pourrait donc être un premier vrai test permettant de confirmer ou non la « popularité » récente des téléconsultations.

Rappelons qu’au Luxembourg, la téléconsultation peut également être pratiquée. Dans une ordonnance du 21 juillet dernier (en vigueur jusqu’au 15 octobre prochain), la direction de la Santé du Grand-Duché autorise ce type de rendez-vous médical, à la condition que le patient soit connu du professionnel de santé. Une consultation physique doit donc impérativement avoir eu lieu entre patient et médecin dans les douze mois précédant la téléconsultation.

Lire Et si vous rejoigniez la réserve sanitaire du Luxembourg ?

Lire Luxembourg : contraception gratuite début 2023

Retrouvez-nous sur Instagram :

Ailleurs sur le web