icon recherche
Santé

La Ville de Luxembourg alerte sur la chenille processionnaire

Les chenilles processionnaires sont officiellement de retour au Grand-Duché. La Ville de Luxembourg appelle les citoyens à la prudence.

Publié par Romain S. le 29/05/2019 | 3.090 vues

La chenille processionnaire du chêne est présente au Luxembourg depuis plusieurs années.

Alors que les premières chenilles ont été aperçues au Kirchberg il y a une semaine, la Ville de Luxembourg vient d’adresser un communiqué dans lequel elle alerte contre leur présence dans la capitale.

Leur présence a en effet été constatée à plusieurs endroits à savoir : la rue Jean-Pierre Biermann (Cents), la rue Raoul Follereau (Cents), le boulevard Simonis (Cents), à l’école fondamentale de la rue de Hamm (Hamm), la rue Gabriel Lippmann (Bonnevoie), le parc Kaltreis (Bonnevoie), la rue Jules Fischer (Bonnevoie).

Lire : Comment agir sur la prolifération des chenilles processionnaires ?

Les populations pouvant apparaître à d’autres emplacements, la Ville conseille aux promeneurs et visiteurs de se montrer vigilants. Des panneaux d’avertissement ont par ailleurs été mis en place pour avertir les citoyens.

Risques plus élevés par temps chaud et sec

Pour rappel, humains comme animaux peuvent être touchés par les poils urticants des chenilles processionnaires, d’autant plus par temps chaud et sec.

Alors qu’elles prolifèrent depuis plusieurs années sur le territoire grand-ducal, le gouvernement avait élaboré un dépliant reprenant les mesures de protection.

En France, la commune de Guénange a récemment déployé un traitement expérimental pour éradiquer le phénomène. Un premier bilan pourra être tiré au cours de l’été et éventuellement étendu à d’autres communes si l’efficacité est jugée suffisante.

Lire : Chenilles processionnaires : Guénange lance un traitement expérimentale inédit

Ailleurs sur le web