Laissez-vous renifler pour tester si vous êtes atteint du Covid-19
icon recherche
Santé

Laissez-vous renifler pour tester si vous êtes atteint du Covid-19

La police fédérale en Belgique vient de former des chiens anti-covid. Ces animaux de compagnie sont fiables à 95%. Désormais, plus besoin de tests ! 

Publié par Chrystelle Thevenot le 02/04/2021 | 3.517 vues

Chiens renifleurs Belgique
Chiens renifleurs Belgique

Les tests de validation ont été réalisés sur plus de 2 500 échantillons (..) Leur efficacité a donc été estimée à 95 %. On ne pouvait espérer mieux, c’est vraiment une très bonne nouvelle que nous venons de communiquer au Risk Management Group. Le gouvernement doit à présent valider ou non le projet mais tous les indicateurs sont bons “, se félicite Rony Vandaele, patron du service d’appui canin de la police fédérale en Belgique.

Pour comprendre en vidéo 

Lire Des chiens entraînés pour flairer le coronavirus

Quatorze chiens avaient commencé la formation. Il n’en reste que six. Dans l’attente d’un feu vert du gouvernement Belge, les six chiens poursuivent des entraînements.

Des tests au sein de la police fédérale sont réalisés et les chiens testeront prochainement 45 militaires en partance pour des missions à l’étranger. ” Nous allons coupler cela à des tests PCR pour confirmer les résultats. La collaboration avec la Protection civile et la Défense est importante aussi. Nous allons également devenir un centre de formation des chiens anti-Covid pour les sociétés privées qui le souhaitent“, poursuit le responsable.

Comment se déroule l’apprentissage ?

L’apprentissage du chien à la détection du coronavirus se fait progressivement. Cela devient comme un jeu pour eux : “On doit tout d’abord leur fixer l’odeur spécifique du covid-19 dans la sueur humaine en leur présentant des échantillons positifs uniquement, et ils doivent apprendre, dans toutes ces différentes odeurs humaines, à repérer la molécule commune. Ensuite, on va compliquer les choses en rajoutant des prélèvements de sueur négatifs, des prélèvements blancs, c’est-à-dire des compresses sans sueur dessus, donc sans odeur, et, progressivement, le chien va discriminer les différentes odeurs. Chaque fois qu’il a trouvé une bonne réponse, il y a un petit cliquet qui résonne et il va pouvoir jouer avec son maître-chien. Et il faut les voir à l’œuvre, c’est vraiment touchant”.

Les chiens devraient être déployés sur des sites comme les aéroports, les écoles, les entrées des salles de concert et d’autres événements de l’été…

Lire Covid-19 : un nouveau masque “tueur de virus” déjà sur le marché

Ailleurs sur le web