icon recherche
Santé

L’algue bleue prolifère dans les lacs luxembourgeois

Un deuxième lac vient d’être interdit à la baignade par les autorités suite à la prolifération de cyanobactéries. Au plus mauvais moment !

Publié par Romain S. le 31/07/2018 | 2.356 vues

Le Lac de Remerschen reste en revanche ouvert au public.
Le Lac de Remerschen reste en revanche ouvert au public.

Avec une telle chaleur, même en ouvrant toutes les portes et fenêtres chez soi, difficile de trouver ne serait-ce qu’un petit coin d’air frais.

Cette semaine encore, en particulier mardi, où un avis de grande chaleur a été émis par MeteoLux, l’air devient irrespirable à certaines heures de la journée.

En sueur au moindre mouvement, la tentation de piquer une tête est plus forte que jamais. Début juillet, un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) rendait compte de l’excellence des eaux du Grand-Duché et de la plupart des sites de baignades dans la Grande Région.

Au Luxembourg, l’ensemble des oasis jouissaient d’ailleurs de la meilleure appréciation de l’AEE.

 

Deux lacs fermés aux baigneurs

Toutefois, si le temps est au rafraîchissement, l’heure n’est pas à la baignade dans deux bassins du pays. Le Lac de la Haute Sûre d’abord, après que des cyanobactéries (ou algues bleues) en prolifération y ait été retrouvées, est interdit à la baignade depuis la semaine dernière.

Le Lac de Weiswampach est en proie au même problème et l’Institut luxembourgeois des sciences et technologies (LIST) a dû procéder à la même interdiction ainsi que de toutes activités nautiques depuis lundi. 

Le Lac de Remerschen reste en revanche ouvert au public. Si d’aventure le phénomène devrait se répandre s’y répandre, les autorités alerteront la population par voie de presse.

En attendant, il faudra soit prendre son mal en patience, soit migrer vers d’autres lieux pour bronzer les pieds dans l’eau.

Crédit photo : www.visitluxembourg.com

Ailleurs sur le web