Le Luxembourg atteint des niveaux élevés d’infections au Covid-19
icon recherche
Santé

Le Luxembourg atteint des niveaux élevés d’infections au Covid-19

Le Gouvernement lance un appel en appelant à nouveau au respect des gestes barrières.

Publié par EddyThaux le 21/10/2020 | 5.480 vues
comments1 commentaire

Le Gouvernement luxembourgeois vient de publier un nouveau communiqué sur la situation de la pandémie au Luxembourg.

475 cas de plus en une semaine

Le nombre de personnes testées positif au COVID-19 est en forte augmentation (59%) avec 1.280 cas pour la semaine du 12 au 18 octobre, par rapport à 805 cas pour la semaine précédente. Le nombre de contacts a également atteint un niveau très élevé avec 7.924 contacts par rapport à 6.780 contacts identifiés précédemment (+17%).

Le nombre de tests PCR effectués s’élève à 47.610 contre 39.880 pour la semaine précédente.

En date du 18 octobre, le nombre d’infections actives s’élevait à 2.405 (par rapport à 1.364 au 11/10) et le nombre de personnes guéries est passé de 8.234 à 8.471. Les capacités hospitalières ont été sollicitées plus que lors de la semaine précédente, sans pour autant que les hôpitaux ne soient sous tension. Deux nouveaux décès en lien avec la COVID-19 sont à déplorer.

Le taux d’incidence est de 205 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, respectivement de 333 cas pour 100.000 habitants sur 14 jours.

Quelles tranches d’âge sont touchées ?

Pour la semaine du 12 au 18 octobre, la moyenne d’âge des personnes diagnostiquées COVID-19 positif a encore légèrement augmenté à 38,8 ans.

L’évolution du taux d’incidence sur les dernières 8 semaines montre une augmentation récente dans toutes les tranches d’âge. La tranche des 15-29 ans ressort toujours comme étant la plus touchée, suivie par la tranche des 30-59 ans, qui a subi la plus forte augmentation la semaine passée. L’incidence chez les jeunes de 0-14 est la moins élevée. Il faut noter aussi une forte augmentation chez les personnes âgées de 75+ ans.

Appel à la vigilance accrue

Le ministère de la Santé attire l’attention sur l’aggravation de la situation au sein de l’UE, y inclus dans certains de nos pays limitrophes. Dans tous les États membres, une hausse significative des nouvelles infections est constatée, également parmi les personnes âgées de 65 ans et plus, qui sont particulièrement vulnérables par rapport au virus. Cette même tendance s’observe dans un grand nombre d’États membres en ce qui concerne le taux de positivité et le taux de mortalité lequel a augmenté depuis environ un mois dans l’Union. Par ailleurs, le nombre des admissions hospitalières en lien avec la COVID-19 a connu une hausse importante dans 20 États membres.

Le risque d’infections augmente fortement

L’évolution de l’épidémie COVID est également inquiétante en ce qui concerne le Luxembourg.  Le virus circule dorénavant de manière diffuse parmi notre population ; le risque de s’infecter augmente de manière considérable tout comme l’impact sur les capacités de notre système de santé.

« Les jours et semaines à venir seront déterminants si nous voulons agir collectivement sur la trajectoire du virus. Il est donc plus que jamais important que tout un chacun fasse preuve de vigilance et de responsabilité accrues. » souligne la ministre de la Santé, Paulette Lenert.

Ainsi, en plus des gestes barrières applicables depuis le début de la crise sanitaire, nous pouvons tous contribuer à l’effort national visant à endiguer la propagation du virus en limitant nos contacts, en évitant les activités et déplacements non essentiels, en portant un masque et en protégeant les personnes vulnérables.

En lançant cet appel, le gouvernement se fait l’écho du plaidoyer du Directeur Général de l’OMS lors du dernier briefing presse en date du 19 octobre. 

Le ministère de la Santé rappelle par ailleurs que les personnes qui ont été testées COVID-19 positif et qui n’ont pas encore été contactées par le Contact Tracing, sont invitées à se mettre en auto-isolement. De même, les personnes qui ont été en contact avec des personnes positives devraient se mettre en auto-quarantaine en attendant d’être appelées par le Tracing. Les règles à observer pendant l’auto-isolement et pendant l’auto-quarantaine peuvent être consultées sur le site www.covid19.lu

Quarantaine et isolements

Pour la semaine du 12 au 18 octobre, 3.124 personnes se trouvaient en quarantaine (+51% par rapport à la semaine précédente) et 1.677 en isolement (+49% par rapport à la semaine précédente).

Principales causes de contamination

Parmi les causes de contamination attribuables, le cercle familial reste la source la plus fréquente en augmentant de 25,3 à 31,1% tandis que les cas en lien avec l’éducation et les voyages sont en baisse.

Le milieu scolaire fait l’objet d’un suivi attentif par le ministère de la Santé et le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse conjointement, ce qui permet d’identifier rapidement les sources probables. Les cas sans source déterminée sont en forte augmentation avec 43,2% contre 36,6% la semaine précédente.

Concernant le nombre d’élèves et d’enseignants testés positifs au COVID-19 qui fréquentent les écoles au Luxembourg, aucune nouvelle chaîne d’infection n’a été constatée dans les écoles et lycées au Luxembourg, entre le 10.10.2020 et le 16.10.2020.

Communiqué par : ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse / ministère de la Santé / Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)

 

Ailleurs sur le web

fnaoed
41 messages
Il y'a 2 mois

Bah voyons !