Le site de production Ferrero d’Arlon fermé !
logo site
icon recherche
Santé

Le site de production Ferrero d’Arlon fermé !

Suite aux cas de Salmonellose détectés dans les chocolats Kinder, l’Agence fédéral belge pour la sécurité alimentaire ferme le site de production Ferrero d’Arlon.

Publié par EddyThaux le 08/04/2022 | 2.123 vues

FERRERO ARLON
FERRERO ARLON

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a annoncé ce vendredi rappeler la totalité des produits Kinder fabriqués à Arlon. Le site de production s’est vu aussi retirer son autorisation de production, en raison de cas de salmonellose identifiés en Europe ces dernières semaines. “Un lien effectué fin mars entre ces intoxications et l’usine de production Ferrero d’Arlon a été confirmé depuis lors”, souligne l’Afsca.

Depuis, l’Agence fédérale belge a mené une enquête approfondie au sein du site de production d’Arlon. “Suite aux constats et suite à des informations incomplètes de la part de Ferrero, l’Afsca retire l’autorisation de production du site Ferrero à Arlon”, précise l’Afsca.

On vous l’annonçait avec la liste des produits contaminés.

Tous les produits Kinder rappelés, même ceux exportés aux USA

Mais l’Afsca a désormais décidé de rappeler de manière exhaustive tous les produits de types ‘Kinder Surprise’, ‘Kinder Surprise Maxi’, ‘Kinder Mini Eggs’ & ‘Schoko-bons’, indépendamment des lots ou dates de péremption.

Même certains chocolats vendus aux Etats-Unis devront être rappelés.

L’Afsca demande donc aux consommateurs de ne consommer aucun produit susmentionné et appelle les entreprises de distribution à retirer toutes ces friandises des rayons. L’Afsca a par ailleurs exigé de Ferrero “une approche client irréprochable” alors que l’entreprise italienne a fait l’objet de critiques depuis le début de ce scandale sanitaire.

Quand se fera la réouverture ?

La réouverture du site de production d’Arlon ne pourra se faire que si l’ensemble des règles et exigences de sécurité alimentaire sont assurées.

Pour le moment, l’enquête menée sur le site du groupe italien se poursuit.

Ferrero reconnaît dans un communiqué “un manque d’efficacité interne, qui a retardé la communication d’informations.” Jeudi, l’entreprise avait indiqué que la présence de salmonelles avait été détectée le 15 décembre sur un filtre à la sortie de deux réservoirs de matières premières sur son site à Arlon.

 

Lire : Rappel de 6 fromages contaminés à la Listaria monocytogenes

Retrouvez-nous sur 

Ailleurs sur le web