Télétravail : les droits de la sécurité sociale des frontaliers prolongés jusqu’au 31 décembre
icon recherche
Santé

Télétravail : les droits de la sécurité sociale des frontaliers prolongés jusqu’au 31 décembre

Avec la mise en place du télétravail pour les salariés frontaliers, une prolongation de l’affiliation à la sécurité sociale a donc été revue en accord avec les différents pays. 

Publié par Chrystelle Thévenot le 25/08/2020 | 1.907 vues

Le Luxembourg et ses trois pays voisins (France, Allemagne et Belgique) ont convenu de prolonger cette dérogation jusqu’au 31 décembre.

Concrètement, cela veut dire qu’un travailleur frontalier qui effectue son travail à partir de son domicile, continue à être affilié au système luxembourgeoise de sécurité sociale et ceci jusqu’à la fin de l’année.

Lire L’affiliation à la sécurité sociale pour les salariés frontaliers est prolongée jusqu’au 31 août

En effet, le travail depuis le domicile des travailleurs frontaliers peut avoir des conséquences sur leur affiliation à la sécurité sociale en vertu des dispositions de la législation européenne relative à la coordination des systèmes de sécurité sociale des États membres.

Romain Schneider, ministre de la Sécurité sociale, avait ainsi, dès le début de la crise, contacté ses homologues belges, allemands et français pour trouver un accord afin d’éviter un changement d’affiliation en cas de dépassement du seuil de 25% prévu dans la législation européenne pour les travailleurs et employeurs concerné.

Lire Télétravail : prolongation pour la Belgique…mais qu’en est-il pour la France et l’Allemagne ?

Ailleurs sur le web