Un médicament contre le Covid-19 a été découvert
icon recherche
Santé

Un médicament contre le Covid-19 a été découvert

L’Institut Pasteur a annoncé avoir testé avec succès une molécule connue sur le coronavirus. Il pourrait être disponible pour 2021. Un réel espoir….

Publié par Chrystelle Thévenot le 30/09/2020 | 4.627 vues

(Crédit photo : fr.news.yahoo.com) 

Des chercheurs de l’institut Pasteur auraient trouvé un traitement contre le Covid-19. Ils ont découvert le principe actif d’un médicament existant qui serait efficace pour tuer le virus.

Ce sont apparemment les seuls au monde à avoir identifié cette molécule. “Ce serait un médicament qu’on prend le plus tôt possible, dès qu’on a confirmation que l’on est infecté par le virus. L’idée étant de réduire la charge virale le plus vite possible pour deux raisons : la première, réduire la période de contagion des patients infectés, et la deuxième éviter que ces patients puissent passer vers des symptômes plus graves“, explique Terence Beghyn, chercheur et président-fondateur de lastart-up Apteeus, spécialisée dans le repositionnement de médicaments.

Comment ont-ils découvert cette molécule ?

Pour parvenir à cette découverte majeure,  les chercheurs ont analysé et testé 2 000 molécules issues de la pharmacopée mondiale, afin d’observer et comprendre leur réaction face au Covid-19.

Les chercheurs ont utilisé ce qu’on appelle une chimiothèque, qui est en fait une bibliothèque de molécules.

Les cultures ont ensuite été analysées par le docteur Sandrine Belouzard, du CNRS, l’une des seules spécialistes des coronavirus en France.

« Nous avons démontré in vitro (en laboratoire) qu’une molécule présente dans le principe actif d’un médicament existant est active contre le coronavirus. Nous l’avons testée sur des cellules humaines du poumon et les résultats se sont révélés très prometteurs », lâche le Pr Benoît Déprez, directeur scientifique de l’Institut Pasteur ; interviewé par nos confrères de la Voix du Nord. Il ajoute :« Nous avons prouvé que son principe actif peut tuer le virus à une concentration trente fois inférieure à celle qui est basiquement proposée… »

Peu ou pas d’effets secondaires, ni d’interaction médicamenteuse à craindre et une réelle facilité de prise.

Lire Covid-19 : seriez-vous prêt(e) à vous faire vacciner ?

Pourquoi le nom du médicament est-il gardé secret ?

Si le nom de cette molécule “miracle”, déjà présente dans un médicament commercialisé, doit demeurer secret pour l’heure, c’est pour notamment en préserver les stocks.

En effet, quand le professeur Raoult a annoncé l’efficacité de la chloroquine sur ses patients atteint du coronavirus, celle-ci a vite connu des ruptures de stocks et des utilisations abusives.

Les chercheurs de l’Institut Pasteur ne veulent pas la même dérive pour cette molécule.

Absence de financement qui constitue un frein

Pour parvenir à cette découverte majeure,  les chercheurs ont analysé et testé 2 000 molécules issues de la pharmacopée mondiale, afin d’observer et comprendre leur réaction face au Covid-19.

Cette dernière doit à présent être confirmer par des essais cliniques. Afin de les débuter sur des patients infectés par le nouveau coronavirus, l’Institut Pasteur de Lille doit collecter cinq millions d’euros.

On peut se poser cette question : nous sommes à plus d’un million de morts et plus de 33 millions de personnes atteintes du Covid-19. Combien faut-il encore de morts pour débloquer ces 5 millions ?

(Crédit photo : fr.news.yahoo.com)

Lire Covid-19 : quand est-on un cas contact ?

Ailleurs sur le web