Vaccination : parle-t-on de “3e dose” ou de “dose de rappel” ?
logo site
icon recherche
Santé

Vaccination : parle-t-on de “3e dose” ou de “dose de rappel” ?

Quel terme doit-on utiliser ? Qui est concerné par la dose de rappel ? Quels sont les effets indésirables ? 

Publié par Edouard Trèfle le 29/10/2021 | Mis à jour le 28/10/2021 | 1.639 vues

© Getty / Iryna Veklich

Les deux termes désignent deux injections totalement différentes. Questionné, le président du Conseil d’orientation stratégique de la vaccination en France, Alain Fischer, apporte quelques précisions : “La troisième dose permet, chez des patients immunodéprimés de déclencher une réponse immunitaire initiale. C’est encore de la primo-vaccination“.

Lire Une pilule contre le Covid-19 bientôt mise en vente ?

Une dose de rappel, c’est une injection qui a lieu “au moins six mois après la primo-vaccination” : “Il s’agit de stimuler les cellules du système immunitaire, pour qu’il y ait une production durable d’anticorps. On amplifie ce que l’on appelle les “cellules mémoire“, celles qui sont impliquées dans la réponse immunitaire si jamais la personne est en contact avec le virus.

Qui est concerné par cette dose de rappel ? 

Cette campagne de rappel cible pour l’heure un public vulnérable : les personnes de plus de 65 ans sont concernées en priorité.

Sont également ciblées les personnes les plus susceptibles de développer une forme grave du Covid-19 : les personnes présentant des comorbidités ou immunodéprimées.

Il concerne aussi les professionnels de santé, l’ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social, les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, les professionnels du transport sanitaire et les pompiers, quel que soit leur âge, sont aussi concernés par cette dose de rappel.

Lire Coronavirus : la vitamine B6 efficace contre les formes graves ?

Combien de temps faut-il attendre entre la 2e et votre dose de rappel ?

Entre la première et la seconde injection, les autorités sanitaires demandaient de respecter un délai 25 jours au début de la campagne de vaccination, puis de 21 jours à partir du milieu du mois de juin 2021.

Pour les personnes qui y sont éligibles, il est demandé de se faire administrer cette dose de rappel six mois après la dernière injection de vaccin et quatre semaines après l’injection unique de Janssen.

Les autorités sanitaires se sont basées sur les préconisations de l’Agence européenne du médicament, qui affirmait dans un communiqué que cette dose de rappel devait être administrée “six mois après l’injection de la deuxième dose”.

Quels vaccins sont utilisés pour cette dose de rappel ?

Seuls les vaccins à ARN messagers sont autorisés dans le cadre de cette campagne de rappel. Le vaccin de Pfizer / BioNTech est privilégié, selon un avis publié par la Haute Autorité de santé (HAS).

L’Agence européenne des médicaments a approuvé, lundi 25 octobre 2021, l’administration d’une troisième dose du vaccin anti-Covid du laboratoire Moderna aux personnes âgées de 18 ans et plus.

Quels sont les effets indésirables qui ont été répertoriés ?

Pour cette dose de rappel, les mêmes effets qui ont été constatés lors de la primo-vaccination ont été recensés.

Un rapport de l’agence fédérale américaine des Centers for Disease Control and Prevention s’est cependant penché sur les cas de 12 500 Américains qui ont fait l’objet d’une dose de rappel. Des réactions locales (douleurs ou rougeurs dans le bras…) ont été rapportées dans 79,4% des cas, et dans 74,1% des cas, ces troubles étaient de nature systémique (fièvre, douleurs musculaires…).

Quelle immunité avec une dose de rappel ?

Une étude publiée par des chercheurs de l’université de Nouvelle-Galles du Sud affirme ainsi que les vaccins qui offraient initialement par exemple une protection de 90 % contre les formes graves de la maladie ne seraient efficaces qu’à 70 % six ou sept mois après une seconde injection.

(Source : extrait d’un entretien mené par ladepeche.fr)

Lire Un vaccin 100% administrable par voie nasale, contre la Covid-19

 

 

Ailleurs sur le web