Variant Delta : une troisième dose de vaccin au Luxembourg
logo site
icon recherche
Santé

Variant Delta : une troisième dose de vaccin au Luxembourg

La Covid 19 continue de sévir avec ses variants. Les vaccins sont efficaces mais vont-ils le rester face aux variants. Que disent les scientifiques au Luxembourg, en Belgique et en France ? Une 3ème dose est-elle à l'ordre du jour ?

Publié par EddyThaux le 07/07/2021 | 4.409 vues
comments3 commentaires

DELTA 3EME DOSE
DELTA 3EME DOSE

Une quatrième vague menace le monde à cause de la propagation du variant Delta. L’Afrique connait déjà un record de contaminations. En Espagne, les autorités envisagent de rétablir des restrictions, tandis que la Norvège repousse sa réouverture totale.

En France où le variant Delta est présent à 40%, a atteint les 60% dans trois régions. En Belgique, les cas détectés sont repartis à la hausse et il atteint aussi les 60%. Si cette augmentation s’observe surtout chez les jeunes, et reste partiellement liée aux tests effectués en vue des voyages, cette remontée semble toutefois exponentielle, elle s’accélère jour après jour.

Faisons le point sur l’influence de ce variant delta (indien), encore plus contagieux que l’aplha (anglais), avec Jean Ruelle, virologue à l’UCLouvain et gestionnaire de la plateforme fédérale Covid et l’épidémiologiste Yves Coppieters, interrogés par nos confrères de la Dernière Heure en Belgique ; mais aussi avec le Dr Thérèse Staub, présidente du conseil supérieur des maladies infectieuses donne des réponses précises à la menace du variant Delta, interviewée par notre confrère Luxembourg Wort.

Faut-il s’inquiéter du variant delta ?

Les scientifiques Belges expliquent : « Dans l’absolu, une hausse des contaminations sans augmentation des personnes malades – et en conséquence des hospitalisations et décès – n’est pas un problème. Mais comme l’immunité de la population n’est pas encore optimale, il faut rester prudent et surveiller l’évolution des cas : nous ne sommes pas encore à ce stade où les nouveaux cas ne sont plus un problème de santé publique ».

Le variant delta très présent au Luxembourg

Le variant delta et delta+ est très présent au Luxembourg. La semaine dernière il était présent à 60%. On ne peut pas l’éviter. « A quel moment on aura que du Delta ? », s’interroge-t-elle ?

« Le mix match », mélanger les vaccins peut provoquer une meilleure efficacité. Par exemple, recevoir deux doses d’Astrazeneca et ensuite une dose d’un ARN Messager (Pfizer/Moderna) sera plus efficace qu’un seul vaccin, selon les études.

Il faudra trois doses de vaccin

Certaines personnes auront trois doses. Pour l’instant celles qui sont immunodéprimées ou celles qui ont un traitement immunosuppresseur, qui limite donc l’action du système immunitaire (en général, les personnes qui ont eu une transplantation d’organes). Les luxembourgeois transplantés en France, Belgique ou Allemagne reçoivent une troisième dose de vaccin à cause du traitement qui diminue leur immunité.

Pour les patients qui ont chimio thérapie avec peu de lymphocytes et des médicaments très immunodépresseurs, le docteur Staud indique avoir recommandé une troisième dose aussi.

Pour le reste de la population, actuellement ce n’est pas à l’ordre du jour, mais il faudra probablement une troisième dose à l’automne à cause de la circulation des nouveaux variants.

Les vaccins seront modifiés pour être efficaces contre les nouveaux variants.

Les moins de 12 ans

Avant l’automne, la vaccination des moins de 12 ans ne sera pas préconisée. Il y a des données pour les vaccins Pfizer pour les 12/18 ans mais pas encore pour les plus jeunes.

Convaincre les gens de se faire vacciner

Il existe beaucoup de données sur la sécurité des vaccins. Les effets secondaires sont rares. « Le seul moyen de venir au bout de la pandémie est la vaccination. », précise le docteur Staub. Pour les enfants, les effets secondaires sont peu importants.

A NOTER : L’évolution des variants pour la semaine du 21 au 27 juin 2021

  • le variant Delta (indien) (B.1.617.2) représente désormais 60,8% des cas, contre 59,4% la semaine 24 – il reste donc stable;
  • le variant Gamma (brésilien) (P.1) représente 24,1% des cas – il est donc à nouveau détecté davantage sur le territoire (1 cas détecté pour la semaine 24);
  • le variant Alpha (britannique) (B.1.1.7) représente 10,1% des cas, contre 29,7% la semaine 24;
  • le variant Beta (sud-africain) (B.1.351) représente 2,5% des cas.

A lire : La vaccination prévue pour les frontaliers en juillet

A lire : Le variant delta se propage dans les pays frontaliers

Ailleurs sur le web

Il y'a 3 mois

Attention l'OMS vient de prévenir que le variant Lambda est encore plus virulent, il viendrait du Pérou, donc les non-vaccinés devront faire très attention ...

peavy
286 messages
Il y'a 3 mois

Merci Dr Staub pour votre recommandation. Oh wait, je vois que vous avez oublié de préciser vos liens d'intérêt avec l'industrie pharmaceutique...

petit- poisson
1 messages
Il y'a 3 mois

quand cette farce des variants de plus en plus dangereux et mortiferes vat elle cesser?c est pour quand le variant zombie+walkingdead,tout ces soit disant variants ne sont que de la communication de boite de com us.