10 expressions en luxembourgeois à connaître impérativement
icon recherche
Société

10 expressions en luxembourgeois à connaître impérativement

Quand on arrive dans un pays, quelques expressions sont à connaître. Petit tour d'horizon des mots à ne pas manquer dans votre vocabulaire. 

Publié par Edouard Trèfle le 02/12/2020 | 35.010 vues

Moien/ Äddi

Même si cela peut paraître un peu banal, le plus important, lorsqu’on arrive dans un pays est avant tout de savoir dire “bonjour” (Moien) et “au revoir” (Äddi) dans la langue maternelle des résidents auxquels on s’adresse afin de nouer le contact et de soigner sa politesse.

Villmools Merci

Pour remercier quelqu’un au Luxembourg, en toutes circonstances, l’expression est « Merci» ou « Villmols Merci ».  Phrase à laquelle on vous répondra souvent « Keng Ursaach » ou « Gär geschitt » qui signifient respectivement « de rien » et « il n’y a pas de quoi ».

Lire Quelle(s) langue(s) parle-t-on au Luxembourg ?

Ech heeschen (…)

Très important lorsqu’on tente d’entamer la conversation avec quelqu’un : se présenter ! Dans l’administration ou dans la vie quotidienne, c’est une étape clé. Pour dire « je m’appelle » en luxembourgeois, dites « Ech heeschen » suivi de votre prénom.

Et deet mer wierklech Leed

Que vous bousculiez quelqu’un dans la rue, ou que vous souhaitiez vous excuser pour n’importe quelle autre raison, c’est cette expression qui faut utiliser. Elle est l’équivalent de notre « désolé(e) ! » ou du fameux « really sorry! » british.

Ech sichen (…)

Si vous venez d’arriver et que vous êtes perdu(e) ou que vous cherchez quelque-chose en particulier, il vous suffit de dire « ech sichen » suivi de l’endroit, de la chose ou de la personne que vous cherchez. Cette phrase est synonyme de « je cherche (…) ».

Kënnt Dir e bësse méi lues schwätzen, wann ech gelift ?

Tout le monde le sait : comprendre les natifs lorsqu’on arrive dans un nouveau pays et qu’on apprend la langue peut parfois s’avérer compliqué. Si vous souhaitez demander à votre interlocuteur de parler plus lentement, afin de mieux le comprendre, voici la phrase à utiliser ! Vous pouvez d’ailleurs justifier cette demande par « Ech schwätzen e bësse Lëtzebuergesch » qui signifie « je parle un peu luxembourgeois ».

Kënnt Dir dat widderhuelen, wann ech gelift ?

Parfois, avec toute la bonne volonté du monde, comprendre du premier coup quelqu’un qui s’exprime dans une langue qui nous est encore étrangère peut être très difficile. Pour demander à une personne de répéter ce qu’elle vient de vous dire en luxembourgeois, utilisez « Kënnt Dir dat widderhuelen, wann ech gelift ? » qui signifie « pouvez-vous répéter svp ? » .

Wéi seet een dat op Lëtzebuergesch ?

Si vous apprenez le luxembourgeois mais ne savez pas quel est le mot correct à utiliser pour la chose que vous souhaitez désigner, demandez « Wéi seet een dat 
op Lëtzebuergesch ? » qui signifie « comment dit-on cela en luxembourgeois ? ».

Wéi geet et Iech/dir ?

Une des questions essentielles pour débuter une conversation est le fameux « comment allez-vous ? », qui se traduit en luxembourgeois par « Wéi geet et Iech ? ». Phrase à laquelle on répondra souvent « Et geet mir gutt. 
A bäi dir ? » (je vais bien, et toi ?).

Lire Apprentissage des langues étrangères : faites votre rentrée !

Wat kann ech fir Iech maachen ?

Cette phrase est l’équivalent de notre « que puis-je faire pour vous ? » français. Une expression bien utile lorsque quelqu’un vous sollicite en luxembourgeois et que vous souhaitez en connaître la raison.

Petit cours de prononciation 

 Astuces pour apprendre une langue étrangère

Quelle que soit la langue qu’on veut apprendre, on doit reconnaitre que chaque dialecte possède sa particularité.

Il est assez difficile d’en apprendre sans appliquer une méthode efficace.

Tout d’abord, Il est nécessaire de bien écouter l’énonciation.

La phonétique est essentielle pour apprendre une langue même si on n’a pas l’occasion d’échanger quelques mots avec autrui.

Pour cela, il suffit d’écouter par exemple la télé, la radio, les chansons ou les personnes qui s’expriment et essayer de comprendre le sens des phrases.

Ensuite, il est utile de comprendre les expressions ainsi que les vocabulaires et de les mémoriser pour les utiliser au meilleur moment.

Enfin, pour apprendre une langue, il n’y a pas plus rapide et efficace que la pratique. Cela permet de rectifier les erreurs et de demander aux professionnels les mots qu’on ne comprend pas.

Lire France-Luxembourg : Martine a mené sa vie de château

Ailleurs sur le web