icon recherche
Société

320 policiers pour 100.000 habitants au Luxembourg

Partout en Europe, l’ordre public est une tâche attribuée aux forces de police. Elles étaient plus d'1,5 million en 2016 dans l’UE soit 318 agents pour 100.000 habitants. Et par chez nous ?  

Publié par Romain S. le 11/04/2019 | 1.641 vues
comments1 commentaire

La proportion d'agents de police pour 100.000 habitants en Allemagne est la plus faible de la Grande Région.

1.623.000. C’est le nombre d’officiers de police* que comptait l’Union européenne en 2016 selon Eurostat, qui a compilé les données. Un chiffre en baisse de 3,4 % par rapport à 2009.

En proportion de la population de l’UE (512,6 millions au 1er janvier 2018), il y avait donc 318 policiers pour 100.000 habitants soit un pour 314 personnes.

Certains pays d’Europe font ainsi gonfler les statistiques. C’est le cas par exemple de Chypre, pays d’un million d’habitants, qui dénombre 574 officiers pour 100.000 têtes, soit le rapport le plus important de l’Union.

Les pays de la Grande Région, quant à eux, présentent des proratas aux alentours de la moyenne des 28.

Un policier sur cinq est une policière

Au Luxembourg, où la barre des 600.000 citoyens a été franchie au printemps 2018, il est de 320 agents pour 100.000 Luxembourgeois. A noter qu’en 2018, le gouvernement recensait 2.098 employés composant le corps policier grand-ducal.

Lire : Et si des frontaliers entraient dans la police luxembourgeoise ?

C’est un peu moins qu’en France et qu’en Belgique : respectivement peuplés de 67,2 millions et 11,3 millions d’âmes, les proportions sont de l’ordre de 326 et 342 assermentés pour 100.000 individus.

A l’inverse, les Allemands, pourtant plus nombreux (82,8 millions d’habitants) disposent de 297 policiers pour 100.000 résidents.

Tout en bas de l’échelle se positionne la Hongrie (9 millions d’habitants) et ses 90 policiers pour 100.000

Autre détail fourni par l’institut de la statistique, le rapport homme/femme au sein de la police : en 2016, la gent féminine composait un cinquième de la police européenne (21,1 %).

*Au sens d’Eurostat, un officier de police est un employé dans un poste de police rompu aux tâches de prévention des activités criminelles, de sécurité publique et d’investigation. En cela, la définition comprend les agents de la police criminelle, de la police des frontières, de la gendarmerie, de la police municipale… mais pas ceux des douanes, des services secrets, des greffiers, des éventuels réservistes etc.

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Ailleurs sur le web

titipsi
171 messages
Il y'a 2 mois

1,5 million