icon recherche
Société

Banques : des restructurations au sein de Spuerkeess et HSBC

Les banques doivent supporter les changements de comportement des consommateurs. Elles cherchent de nouvelles orientations. 

Publié par Chrystelle Thévenot le 18/02/2020 | 3.121 vues
comments1 commentaire

La performance des banques du Luxembourg sur les années récentes a largement différé en fonction de leur coeur de métier. Jointe par téléphone, la responsable de l’activité banque à l’OGBL parle d’une « véritable évolution et non d’un changement » dans un secteur très concurrentiel.

Selon le rapport de la conjoncture de février établie par le Statec, depuis 2015, ce sont les banques dépositaires qui ont le plus contribué à la croissance. Elles sont portées par le développement des organismes de placement collectif (domaine dans lequel le Luxembourg est leader sur le marché européen).

Les banques ont augmenté leur marge d’intérêt malgré les faibles taux grâce à l’essor significatif des prêts aux ménages.

Plus de digitalisation

Cependant, depuis la crise financière de 2008, les banques doivent, d’un côté supporter la hausse continue des frais généraux liés aux nouvelles règlementations et à la digitalisation. Et de l’autre, s’adapter à la baisse des taux d’intérêt qui accompagne l’assouplissement monétaire.

La Spuerkeess va fermer 11 agences au Luxembourg

La Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat, justifie cette décision par une baisse de la fréquentation de certaines agences, tout en précisant que la clientèle continue de privilégier le contact physique pour toutes les activités de conseil et notamment en matière de crédit et de placement.

Autrement dit, les clients, quel que soit leur âge, se déplacent de moins en moins aux guichets des agences pour effectuer des opérations bancaires basiques.

La BCEE passera de 65 agences à 54 au Luxembourg. Et les 38 salariés travaillant dans les 11 sites concernés par une fusion « seront réaffectées dans le réseau », dès le 27 mars 2020.

Quelles sont les 11 agences concernées ? Belle-Étoile, Bridel, Colmar-Berg, Esch-Lallange, Hosingen, Larochette, Pommerloch, Réiserbann, Wasserbillig, Rumelange et Rodange

HSBC envisage de supprimer 35 000 emplois dans le monde

La banque britannique a annoncé une vaste réorganisation qui se traduira par la suppression de 35 000 emplois en trois ans, des cessions brutes de 100 milliards de dollars d’actifs, une réduction de sa banque d’investissement et une refonte de ses activités en Europe et aux États-Unis.

Le ralentissement de la croissance de ses principaux marchés à la faiblesse des taux d’intérêt, le Brexit et désormais l’épidémie de coronavirus compliquent les affaires du géant bancaire.

Au Luxembourg, il existe un organisme bancaire HSBC et un organisme de fonds. Pour le moment, l’OGBL n’a pas été informé de suppression de postes.

Lire Le ministère du Travail recrute des inspecteurs au profil atypique

Ailleurs sur le web

loupblanc
Thionville/Luxembourg | France | 2552 messages
Il y'a 2 mois

Pffff ...CE QU'IL FAUT PAS LIRE.....titre de l'article accrocheur...mais sources non vérifiées...comme souvent ici...Ben si plan social chez HSBC Lux....départs volontaires aussi.....Spuerkess RESTRUCTURATION mais du réseau d'agences...vous avez bossé chez Voici ou Gala????