Chômage partiel prolongé, nuit d’hôtel offerte, aides financières…c’est au Luxembourg !
icon recherche
Société

Chômage partiel prolongé, nuit d’hôtel offerte, aides financières…c’est au Luxembourg !

Le gouvernement a accéléré les mesures dans tous les secteurs d'activité. Lundi 25 mai, il décidera, si la situation sanitaire continue de s'améliorer au Luxembourg, une nouvelle phase de déconfinement. 

Publié par Chrystelle Thévenot le 20/05/2020 | 19.728 vues

Crédit photo : RTL 5 minutes

Dans son préambule, Xavier Bettel, le Premier ministre du Luxembourg, a précisé que lundi 25 mai suite au conseil de gouvernement et si les chiffres sanitaires restent bons : « Je proposerai de nouvelles mesures de déconfinement pour les prochaines semaines ». 

Le gouvernement a jusqu’à présent mis à disposition des dépenses directes à hauteur de 3 milliards, soit 5 % du PIB, pour soutenir l’économie.

Lire Distribution des masques aux frontaliers : le 21 mai, 2 centres seulement seront ouverts

Que faut-il retenir des différentes mesures ?

  • Une nuitée offerte au frontaliers : en vue de soutenir le tourisme national, un bon d’achat d’une valeur de 50 euros pour une nuitée dans une structure d’hébergement au Luxembourg sera accordé à chaque citoyen à partir de l’âge de 16 ans ainsi qu’à chaque frontalier salarié,
  • Deux centres de soins ferment : à partir du 29 mai, les centres de soins avancés d’Ettelbruck et Grevenmacher fermeront,
  • Diverses aides pour soutenir l’économie : le gouvernement a annoncé qu’un fond de relance et de solidarité pour les entreprises sera mis en place notamment pour l’Horesca, le tourisme, l’événementiel et les studios de fitness qui recevront une aide supplémentaire de 1 250 euros (par employé au chômage). Pour profiter de ce fond, il faut justifier d’ une perte du CA qui s’élève à 25%, calculé à partir du mois de juin 2020 (en comparaison du mois de juin 2019). L’aide peut atteindre au maximum 10 000 euros par mois pour les entreprises de moins de 10 salariés, 50 000 euros par mois pour les entreprises de moins de 50 salariés et 100 000 euros par mois pour les entreprises avec plus de 50 salariés.
  • Un nouveau fond de redémarrage : celui pèsera entre 700 et 800 millions d’euros et s’ajoutera aux 2,2 milliards d’euros déjà annoncés,
  • Jouons “le jeu de la liquidité” : les particuliers devront payer leurs factures, les entreprises devront payer leurs fournisseurs,
  • Congés pour soutien familiale : il sera prolongé,
  • Chômage partiel : plus de 700 millions ont déjà été dépensés pour les entreprises. Le chômage partiel sera maintenu jusqu’au 31 décembre 2020, et aucune personne qui se trouve au chômage partiel ne devra tomber en-dessous du salaire social minimum,
  • Taux de chômage : il grimpe de 31,3% et atteint 6,9%,
  • Augmentation des aides pour l’automobile : pour l’achat d’un véhicule électrique, elles pourront grimper jusqu’à 8 000 euros. Les aides seront à la hausse pour l’achat de vélos.
  • Aides supplémentaires dans le domaine de l’énergie renouvelable,
  • Prime House : pour les particuliers et les entreprises du bâtiment, la “Prime House” va être augmentée de 50% jusqu’au 20 mars 2021,
  • Dépenses réalisées depuis 2 mois : 200 millions d’euros dépensés dans le domaine de la santé,
  • Création d’un groupe de travail : pour réfléchir à l’après-confinement. Le Luxembourg souhaite éviter une seconde vague de contamination,
  • Dans le domaine de la justice : afin de soutenir les avocats et avocats-stagiaires travaillant sous le régime de l’assistance judiciaire, les taux des horaires de l’assistance judiciaire seront augmentés de 10%.

Aide forfaitaire de relance du commerce 

Afin de soutenir le commerce de détail en magasin avec accueil du public (hors alimentation) ainsi que le secteur des soins à la personne, qui ont pu reprendre leurs activités dès le 11 mai, une nouvelle aide forfaitaire sera accordée sur une période de trois mois à hauteur de 1 000 euros par salarié en juin, 750 euros en juillet et 500 euros en août, jusqu’à un plafond de 50 000 euros par mois. Cette mesure est limitée aux PME (moins de 250 salariés).

✅ Gel temporaire de l’augmentation du loyer pour les logements

Ce gel des loyers est applicable immédiatement, et ceci pendant la durée de l’état de crise et jusqu’à la fin de l’année.

Par cette mesure, le gouvernement souhaite protéger plus particulièrement les personnes qui sont locataires de leur logement et pour lesquelles une augmentation de loyer constituerait une charge supplémentaire difficile à financer.

Au-delà du gel des loyers, il reste évidemment possible au bailleur de décider une diminution du loyer voire de convenir avec son locataire un échelonnement du loyer actuel en cas de problèmes financiers du locataire pour payer ses loyers au cours de la pandémie du Covid-19.

✅ Pour les résidents : dédoublement de l’allocation de vie chère

Le gouvernement a accordé un soutien spécifique aux personnes à faible revenu qui ont été frappées d’une façon particulièrement grave par la crise du Covid-19. Ainsi, les personnes travaillant dans les secteurs où les revenus correspondent souvent au salaire social minimum ou sont légèrement supérieurs à celui-ci, ont été très touchées par le chômage partiel.

Le montant de l’AVC s’élèvera à partir du nouveau règlement à (anciens montants entre parenthèses):

  • 2 640 euros pour une personne seule (1 320 euros)
  • 3 300 euros pour une communauté de 2 personnes (1 650 euros)
  • 3 960 euros pour une communauté de 3 personnes (1 980 euros)
  • 4 620 euros pour une communauté de 4 personnes (2 310 euros)
  • 5 280 euros pour une communauté de 5 personnes et plus (2 640 euros)

La demande pour l’AVC doit être introduite auprès du FNS ; sur guichet.lu ; auprès des administrations communales.

Lire Mode d’emploi de la rentrée scolaire au Luxembourg, le 25 mai

Ailleurs sur le web