Combien dépensent les frontaliers pour bichonner leur animal de compagnie ?
icon recherche
Société

Combien dépensent les frontaliers pour bichonner leur animal de compagnie ?

Quand on aime, on ne compte surtout pas. Les soins, l'alimentation et les gadgets pour les animaux de compagnie coûtent-ils cher ? Petit tour d'horizon des dépenses en Allemagne, France et Belgique. 

Publié par Chrystelle Thevenot le 22/06/2021 | 1.587 vues

Chiens de compagnie
Adopter un chien suppose de prévoir un budget afin de subvenir à ses besoins : alimentation, frais vétérinaires annuels et ponctuels, accessoires... Plusieurs dépenses essentielles sont à prendre en compte, variables en fonction de sa race, de son âge, de son mode de vie et de sa fragilité.

Visites vétérinaires, service de toilettage, alimentation… Les dépenses grimpent vite lorsqu’il s’agit de veiller au bien-être de notre animal de compagnie.

Elles sont particulièrement importantes durant la première année qui suit l’achat ou l’adoption d’un animal de compagnie.

Les propriétaires de chiens dépensent plus que ceux des chats, le budget annuel pour les chiens est en moyenne de 1500 euros tandis que celui des chats est de 1000 euros (comprenant les soins vétérinaires, les croquettes etc…).

Il a également été démontré que les hommes consomment plus que les femmes pour leurs animaux.

Le site financer.com a fait une étude sur les dépenses en moyenne 

En France

Selon les chiffres de la plateforme ProntoPro, un chien de taille moyenne représenterait un budget annuel moyen de 1150 euros.

La note grimpe même jusqu’à 2740 euros pour les propriétaires d’animaux domestiques qui font appel à des services de gardes ou de toilettage professionnels.

En Belgique

Selon un rapport d’une société d’assurance belge, un chien coûte en moyenne  par an 1959 euros par an. Un chat, un peu moins 1573 euros. Les Belges gâtent leur animaux de compagnie.

Interrogé par RTL info, Philippe Henri, vétérinaire à Woluwe-Saint-Lambert explique que “Lorsque les frais de vétérinaires dépassent 1000 euros, 8 propriétaires d’animaux sur 10 se disent prêts à payer contre deux qui opteront pour l’euthanasie“.

Une particularité Allemande…

Il existe déjà un impôt sur les chiens 

En Allemagne, n’importe quelle personne étant propriétaire d’un chien comme animal de compagnie doit payer un impôt sur ce dernier, taxe qui peut aller de 5 à 200 euros par chien et par année, en fonction du Land.

Prenons un exemple, son montant est de 90 euros par an à Francfort et à Hambourg, 100 euros à Munich et 800 euros pour les chiens de combat, 108 euros à Heidelberg et à Mannheim et 156 euros  à Cologne !

Cette taxe est applicable dans tous les cas de figure : peu importe si le chien a été importé d’un autre pays ou si le chien a été adopté ou acheté sur place. L’impôt varie en fonction du poids et de la taille du chien, ainsi que du lieu d’habitation, à savoir que l’impôt sur les chiens est plus élevé en ville qu’à la campagne.

En Allemagne, il est difficile de récupérer des chiffres précis sur le budget moyen à l’année concernant les animaux de compagnie. Un allemand consacre, à priori, le même budget qu’un Français.

Lire Programme des animations au Luxembourg : l’été est chaud, chaud !

Ailleurs sur le web