icon recherche
Société

Compensations fiscales : des députés souhaitent connaître la position luxembourgeoise

En référence aux courriers des élus français et allemands demandant une compensation financière au Grand-Duché, deux députés luxembourgeois ont interpellé le gouvernement à la Chambre.

Publié par Romain S. le 27/05/2019 | Mis à jour le 28/05/2019 | 2.304 vues
comments5 commentaires

Les deux députés ont notamment demandé en quoi les revendications franco-allemandes diffèrent du volet belge. Crédit photo : luxembourg-city.com

Le récent courrier des maires de Metz et Trèves et des Landrats de Trèves-Sarreburg et Bittburg au président français, Emmanuel Macron, ont le mérite de faire du bruit.

Dans leur missive, les élus réclament une compensation fiscale du Luxembourg pour les communes frontalières, sur le modèle de l’accord belgo-luxembourgeois de 2002.

En début de semaine, la ministre à la Grande Région, Corine Cahen, au cours d’un exposé à Arlon, leur avait opposé une fin de non-recevoir.

Lire : Le Luxembourg ne compte pas payer pour les communes frontalières

Le lendemain, les député Mars Di Bartolomeo et Alex Bodry ont donné l’occasion au gouvernement luxembourgeois de répondre publiquement.

Dans une question parlementaire, ils rappellent que « cette demande n’est pas nouvelle de la part de certains élus français qui militent pour récupérer une partie de l’impôt payé par les travailleurs frontaliers français au Luxembourg qui utilisent au quotidien les infrastructures et services français, sans participer à leur financement. »

Alors que le Grand-Duché a toujours refusé de se plier à cette requête, MM. DI Bartolomeo et Bodry demandent si l’Etat peut confirmer cette position. Ils souhaitent également savoir en quoi le volet belge diffère des revendications franco-allemandes.

Enfin, ils concluent en s’adressant indirectement aux maires en question.

« Nos partenaires ont-ils connaissances du fait que l’Etat luxembourgeois contribue à 30-40 % au coût de la sécurité sociale luxembourgeoise qui couvre tous les travailleurs au Luxembourg et leurs familles résidents ou frontaliers ? »

Réponse à suivre donc.

Ailleurs sur le web

Raiisin
22 messages
Il y'a 3 mois

Je ne suis pas d'accord,
hormis de bonnes écoles (primaire/collège/lycée), la France n'a plus rien à envier à la Belgique depuis un moment...
Et c'est bien malheureux.

Frontalierlulu
164 messages
Il y'a 3 mois

La France gratte les fonds de tiroirs.., mais je dois dire que si on donne à un il faut donner à l'autre,idem pour ce qui est de la relation des travailleurs frontaliers en matière fiscale luxembourgeoise suite à la réforme fiscale. L'équité fiscale n'est pas garanti à mon avis.
Je serais le Luxembourg je ne verserai plus rien à personne et c'est réglé...
 

Statya
56 messages
Il y'a 3 mois

Posté par: ninclud Posté par: Raiisin Je ne suis pas d'accord, hormis de bonnes écoles (primaire/collège/lycée), la France n'a plus rien à envier à la Belgique depuis un moment... Et c'est bien malheureux.   Dans le coin ( Luxembourg Belge vs Lorraine), c'est plutôt la Belgique qui dispose de meilleures écoles..
 

Ninclud je crois justement que Rallsin veut dire la même chose que vous, quand je le lis je comprend qu'il dit que les meilleures écoles sont en Belgique.