icon recherche
Société

Covid-19 : la rédaction répond à vos questions

Quand puis-je sortir ? Puis-je prendre un caddy pour mes courses ? Comment puis-je imprimer mon attestation ? Dois-je obligatoirement porter un masque ? Nous répondons à vos questions.

Publié par Chrystelle Thévenot le 20/03/2020 | 4.964 vues

De nombreux internautes se posent encore des interrogations concernant la vie de tous les jours. La rédaction a listé une série de questions.

Lire Coronavirus : les mesures au Luxembourg, France, Belgique et Allemagne

Que se passe-t-il si je ne respecte pas les mesures de confinement ?

Les forces de l’ordre sont chargés de s’assurer que chaque personne soit en possession de son attestation pour quitter son domicile ou aller travailler. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous vous exposez à une amende dont le montant varie d’un pays à l’autre.

Des reconduites à domicile auront-elles lieu ?

Il sera infligé une contravention et on demandera aux personnes de retourner chez elles mais il n’y aura pas de reconduites à domicile.

Doit-on déclarer le lieu où nous sommes confinés ?

Dans les pays, où l’on contrôle les sorties par les forces de l’ordre, vous devez indiquer votre lieu de confinement, s’il vous est demandé afin que la nature de votre déplacement puisse être vérifiée.

Pour les attestations, je n’ai pas d’imprimante, comment faire ?

Les attestations demandées peuvent être au choix imprimées ou rédigées sur papier libre selon le modèle téléchargeable en ligne. En revanche, l’attestation employeur doit être visée par l’employeur.

Lire Frontaliers : quelles sont les attestions dont j’ai besoin pour circuler ?

C’est à imprimer tous les jours ou juste une fois ?

Pour chaque déplacement, une attestation doit être renseignée et signée le jour même du déplacement : cette attestation n’est donc valable qu’une fois et doit être renouvelée au besoin.

L’attestation implique qu’on doive toujours sortir avec une pièce d’identité ?

Il est obligatoire de disposer de sa pièce d’identité pendant les déplacements afin que les contrôles puissent être réalisés correctement.

Comment font les personnes illettrées ?

Les personnes illettrées peuvent faire appel à un proche, un voisin ou une connaissance. Au besoin, elles peuvent se rendre au commissariat le plus proche de leur domicile pour être accompagnées dans la rédaction de leur attestation de déplacement dérogatoire.

Puis-je faire mes courses au supermarché ?

Les supermarchés et épiceries resteront ouverts. L’ approvisionnement en produits alimentaires et de première nécessité sera garanti dans les jours et les semaines à venir.

Il n’y a donc aucun risque de rationnement et il faut éviter la surconsommation préventive.

Peut-on être contaminé en touchant un chariot de supermarché ?

Oui, mais c’est peu probable.

Les chariots, comme toutes les surfaces, peuvent servir de support au virus si elles sont souillées par des gouttelettes respiratoires d’un sujet contaminé. Le virus peut rester quelques heures sur une surface comme un chariot, mais en quantité faible. En appliquant les mesures barrières (se laver les mains notamment) et en nettoyant le chariot avec une lingette, le risque devient négligeable.

Puis-je me faire livrer un repas ?

Les restaurants ont fermé leurs portes. En revanche les activités de vente à emporter et de livraison sont maintenues.

Au Luxembourg : le ministre des Classes moyennes, Lex Delles a mis en place une nouvelle plateforme de vente en ligne : corona.letzshop.lu.

Puis-je sortir prendre l’air ?

Oui, les sorties indispensables à l’équilibre des enfants, le sport et l’activité physique individuels dans les espaces ouverts, sont autorisés à proximité du domicile, dans le respect des gestes-barrières et en évitant tout rassemblement.

Les activités physiques en groupe ou les pique-niques entre amis sont en revanche interdits.

Dois-je porter un masque ?

Le port du masque chirurgical n’est pas recommandé sans présence de symptômes. Le masque n’est pas la bonne réponse pour le grand public car il ne peut être porté en permanence et surtout n’a pas d’indication sans contact rapproché et prolongé avec un malade.

N.B. Si vous souhaitez partager votre expérience, contactez nous par mail [email protected] ou remplissez ce formulaire.

Lire Covid-19 : la vie quotidienne d’Alexandra, frontalière française

Ailleurs sur le web