Covid-19 : les assouplissements en France seront repoussés
logo site
icon recherche
Société

Covid-19 : les assouplissements en France seront repoussés

Emmanuel Macron, président de la République en France a tenu un nouveau discours ce mardi 9 novembre, à 20h, depuis l'Elysée. Une allocution importante alors que l'épidémie de Covid-19 repart en France.

Publié par Chrystelle Thevenot le 09/11/2021 | 1.725 vues

Ludovic MARIN © 2019 AFP

Emmanuel Macron a souhaité faire le point, lors d’une allocution télévisée, ce mardi 9 novembre 2021, sur la situation sanitaire, sociale, économique et géopolitique en France

Covid-19 : pas de relâchement

Covid-19 et pass sanitaire : “Tous les assouplissements envisagés sont reportés à une date ultérieure pour conserver les règles en vigueur. (…) Même si je sais combien c’est difficile, le port du masque à l’école sera maintenu. Les gestes barrières feront l’objet d’une attention accrue. Nous avions tous relâché nos efforts, c’est bien normal, mais il faut les reprendre.” a précisé Emmanuel Macron.

L’arrivée du froid, le moindre respect des gestes barrières, des contrôles moins stricts du passe sanitaire et une campagne de vaccination moins dynamique que prévu ont contribué à la détérioration de la situation sanitaire en France. La 5e vague a commencé en Europe.

Vaccination : pour les plus de 50 ans

6 millions de Français ne sont pas encore vaccinés.

Face à la recrudescence du nombre de cas, particulièrement chez les plus de 65 ans, le chef de l’Etat a affiné la stratégie française en matière de doses de rappel. Seules 3,4 millions des 7,7 millions de personnes éligibles à ce rappel (plus de 65 ans, victimes de comorbidités, soignants…) ont été revaccinées à ce stade.

“Les plus de 65 ans voient le maintien de leur pass sanitaire conditionné à l’injection d’une troisième dose à compter du 15 décembre 2021” annonce Emmanuel Macron.

A partir du 1er décembre, une campagne de rappel de vaccination sera lancée pour les plus de 50 ans à 64 ans.

Les autres annonces dans les grandes lignes

  • Réforme de l’assurance chômage, il y aura un changement de règle pour indemniser les chômeurs : “A partir du 1er décembre 2021, une nouvelle étape va s’engager. Il faudra travailler au moins six mois dans les deux dernières années pour être indemnisé – contre quatre actuellement.
  • Les demandeurs d’emploi qui ne démontreront pas une recherche active d’emploi verront leurs allocations suspendues.
  • Plus de moyens pour les forces de l’ordre.
  • Emmanuel Macron a précisé “des décisions claires” sur le front des retraites en 2022 :  “Travailler plus longtemps en repoussant l’âge légal, aller vers un système plus juste en supprimant les régimes spéciaux (…), aller vers plus de liberté en permettant de partir en retraite progressivement.” La réforme des retraites n’aura pas lieu.
  • Dans le domaine de l’énergie, la France va relancer la construction des réacteurs nucléaires et développer encore plus les énergies renouvelables. Tout ceci est “pour garantir l’indépendance énergétique de la France“.
  • Les prêts garantis par l’État seront prolongés jusqu’en juin 2022.
  • La France présidera l’Union européenne (dans deux mois) jusqu’en juin 2022.

En vidéo

Obligations de port du masque en Moselle

Pour tenir compte d’un rebond de l’épidémie de la Covid-19 en Moselle, deux nouvelles mesures sont
applicables à compter du 8 novembre 2021 :

  • Dans les établissements scolaires, le port du masque redevient obligatoire en intérieur pour les
    élèves des classes élémentaires. En effet, le protocole sanitaire passe du niveau 1 au niveau 2.
  • Le port du masque redevient obligatoire, y compris lorsqu’il faut présenter son pass
    sanitaire :
    • sur les marchés ouverts, dont les brocantes et ventes au déballage ;
    • dans les fêtes foraines ;
    • à l’occasion de tout rassemblement ou regroupement de personnes dans l’espace et sur
    la voie publics, en particulier les files ou zones d’attente diverses et les manifestations ;
    • dans l’ensemble des établissements recevant du public.

Lire Quand sera déclenchée la prochaine indexation des salaires ?

 

 

Ailleurs sur le web