Des critères plus stricts pour l’octroi de crédits au Luxembourg
icon recherche
Société

Des critères plus stricts pour l’octroi de crédits au Luxembourg

Avec la crise sanitaire de la Covid-19, les banques au Luxembourg mettent un coup de frein sur les possibilités d'emprunter. L'année 2021 s'annonce compliquée....

Publié par Edouard Trèfle le 01/12/2020 | 1.182 vues

Grâce aux mesures de soutien monétaires et budgétaires proposées par le gouvernement, les banques ont pu continuer à octroyer des crédits à faible taux aux entreprises au Luxembourg sur les 9 premiers mois de l’année (plus 7.2% sur un an).

Mais avec la reprise des restrictions sanitaires qui pèse sur l’activité économique du 4e trimestre et la fin progressive des moratoires, les risques de défaut sur crédits s’alourdissent.

Face aux perspectives économiques moroses, les banques (de la zone euro) ont donc commencé à durcir les critères d’octroi sur les nouveaux crédits au 3e trimestre et prévoient de faire de même au 4e trimestre.

Les banques luxembourgeoises sont surtout plus prudentes sur les demandes de prêts à long terme des entreprises et des ménages.

Par ailleurs, les banques du Grand-Duché devront appliquer de nouvelles limites aux crédits immobiliers dès janvier prochain. Pierre Gramegna, ministre des Finances confirme que la fixation des nouveaux standards permettra de limiter l’émergence d’un endettement excessif des ménages, «lequel demeure un facteur de baisse de la consommation et de l’épargne nécessaire à une croissance économique robuste».

Le montant du prêt ne pourra en effet pas dépasser 90% du prix du bien pour un changement de résidence, voire 80% dans le cas d’un investissement locatif.

Lire Payer moins d’impôts pour 2020, c’est encore possible !

Ailleurs sur le web