icon recherche
Société

Encourager l’économie sociale et solidaire en Grande Région

Depuis un an, un cluster dédié à l’économie sociale et solidaire est actif dans la Grande Région. Son ambition ? Mobiliser les acteurs autour d’initiatives communes et transfrontalières en la matière.

Publié par Romain S. le 20/06/2019 | 345 vues

Le Luxembourg s’appuie sur divers clusters sectoriels, dont le rôle principal consiste à tisser et accroître les liens entre différents acteurs.

Désireux de stimuler l’innovation en son sein et de renforcer son attractivité, le Luxembourg s’appuie sur divers clusters sectoriels, dont le rôle principal consiste à tisser et accroître les liens entre différents acteurs, principalement entre les entreprises, les associations et le monde de la recherche.

Petit à petit, des approches de clustering se mettent également en place à l’échelle de la Grande Région. Ainsi, le cluster Économie Sociale et Solidaire Grande Région (www.clusteress-gr.eu) a été lancé voici près d’un an.

Vers une économie responsable

Initiative transfrontalière pionnière en Europe, reliant le Grand-Duché et le département de Meurthe-et-Moselle en France, ce cluster a pour ambition de promouvoir l’économie sociale et solidaire, et de développer une véritable dynamique autour de ce sujet en Grande Région.

En tant que laboratoire de l’économie sociale et solidaire, le cluster EES Grande Région vise à « catalyser des projets communs, au-delà des frontières, pour une économie responsable et durable, centrée sur l’humain, pourvoyeuse d’emplois, d’innovation et de développement », souligne le ministère luxembourgeois du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire qui, aux côtés du Département de Meurthe-et-Moselle, est à l’initiative du cluster.

À noter que d’autres territoires de la Grande Région pourraient, à terme, rejoindre le projet.

Faire émerger des projets communs et transfrontaliers

Pour relever ce défi, le cluster cherche à mettre en réseau les différents acteurs du monde de l’économie sociale et solidaire, les entreprises privées désireuses de s’engager dans cette voie, les collectivités et les autorités publiques. Le but est de les amener à développer des synergies entre eux.

Concrètement, le cluster encourage des projets collaboratifs transfrontaliers à impact social et environnemental autour de thématiques variées : les circuits courts, l’économie circulaire, l’open source, les modes de développement coopératifs, l’entrepreneuriat social, etc.

Dans cette démarche, le cluster s’appuie sur plusieurs partenaires : le programme Interreg North-West Europe ; la société Energipark, spécialisée dans la gestion, la récupération et l’utilisation rationnelle de l’énergie ou de sources d’énergie renouvelables ; VALO’, une PME proposant une gamme complète de prestations de nettoyage et de gestion des déchets ; Alterinnov, active dans l’innovation industrielle et environnementale, ou encore l’asbl Touchpoints qui crée des points de rencontre entre les populations locales et immigrées au Luxembourg.

De son côté, EcoTrans-Faire, pôle de coopération transfrontalier dans le domaine de l’économie sociale et circulaire, assure l’animation du cluster depuis Belvaux, au Luxembourg.

Développer son réseau solidaire

Moins d’un an après sa création, le cluster a organisé son 1er événement le jeudi 6 juin à la Salle des Sports de Mont-Saint- Martin (France). Il s’agissait d’une convention d’affaires solidaires transfrontalières autour des achats responsables. Un sujet qui nous concerne en tant que particuliers, mais qui devient également majeur pour les entreprises.

Une table ronde a mis en exergue les atouts des pratiques d’achats responsables pour les entreprises et les territoires, à travers le témoignagnes d’entrepreneurs et d’acteurs locaux. La convention a également été l’occasion de participer à des rendez-vous d’affaires.

Ces rencontres en tête-à-tête avec des entreprises de l’économie sociale et solidaire sont destinées à échanger entre acteurs de la Grande Région et à élargir son réseau de partenaires – acheteurs, fournisseurs ou sous-traitants – locaux et régionaux.

Jeanne Renauld

(Article publié dans le numéro 95 d’Entreprises Magazine, Mai/Juin 2019)

Vous pouvez commander des exemplaires de cette édition à la rédaction d’Entreprises magazine, en téléphonant au (352) 40 84 69, par Fax : (352) 48 20 78 ou par courriel : [email protected].
Site web : www.entreprisesmagazine.com, 8 euros le magazine.

 

Ailleurs sur le web