icon recherche
Société

La centrale de Cattenom ferme son lac au public

En raison du niveau bas de la Moselle, la centrale doit recourir davantage au stock d'eau lac, ce qui explique qu'il soit temporairement fermé au public, a expliqué EDF dans un communiqué.

Publié par Romain S. le 26/07/2019 | Mis à jour le 25/07/2019 | 2.928 vues

En temps normal, des activités de loisir comme la pêche, la voile ou les promenades sont autorisés sur et autour de la retenue du Mirgenbach.

La retenue du Mirgenbach, lac artificiel planté au pied de la centrale nucléaire de Cattenom n’est temporairement plus accessible pour le public.

Jeudi, EDF a publié un communiqué pour expliquer cette décision, alors que les berges du point d’eau accueillent habituellement certaines activités de loisir comme la pêche et la voile, la baignade étant interdite en toutes circonstances.

L’autorisation des promenades le long du lac est également suspendue.

Le producteur d’électricité rappelle que « cette retenue d’eau à usage industriel est destinée au refroidissement pour ses installations. »

Pas d’impact sur la sûreté des installations

Aussi, la Moselle étant actuellement à son niveau le plus bas, la centrale de Cattenom y « limite ses prélèvement en sollicitant davantage le stock d’eau de la retenue, augmentant ainsi la recirculation en son sein de l’eau utilisée pour refroidir » les installations.

En résulte que des produits de traitements utilisés dans les condenseurs, « conformément à la réglementation pour lutter contre la présence de micro-organismes (légionelles et amibes) », peuvent s’y retrouver en concentration importante.

EDF ajoute que cette situation n’a pas d’impact sanitaire aux abords de la retenue et qu’un « suivi spécifique de la faune, de la flore et de la température est régulièrement effectué par un laboratoire indépendant et par nos équipes. »

En outre, la sûreté ni la production des installations ne sont menacées, conclue le communiqué.

Le réouverture devrait intervenir à l’issue de la période d’étiage de la Moselle.

Lire : Le Luxembourg en remet une couche sur la centrale de Cattenom

Ailleurs sur le web