La langue luxembourgeoise est-elle la langue de l’intégration ?
logo site
icon recherche
Société

La langue luxembourgeoise est-elle la langue de l’intégration ?

Quelle est la place de la langue luxembourgeoise dans un pays cosmopolite ? Quelles sont les langues officielles ? Et ass eng gutt Fro ! (C'est une bonne question). 

Publié par Chrystelle Thevenot le 18/03/2021 | 1.956 vues

Drapeau du Luxembourg
Drapeau du Luxembourg

Dans un entretien, M. Claude Meisch, ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, avait expliqué à nos confrères du Monde Diplomatique qu’au niveau « de la loi, nous avons une langue nationale et trois langues officielles : le français, qui domine comme langue administrative, l’allemand et la langue luxembourgeoise. Le français et l’allemand sont très présents dans notre système scolaire, et la langue luxembourgeoise fait partie de notre patrimoine »

Lire La langue luxembourgeoise a-t-elle le vent en poupe ?

Le ministre a, notamment, rappelé que le gouvernement au Luxembourg a pour ambition que la langue luxembourgeoise « joue le rôle de langue d’intégration, de vecteur commun dans une société de plus en plus diversifiée, de plus en plus pluriculturelle, avec de plus en plus de gens qui ne parlent pas le luxembourgeois à la maison ou dont ce n’est pas la langue maternelle ».

Et dans les écoles…

Mardi 16 mars 2021, lors d’un séminaire organisé par le ministère de l’Éducation nationale, en collaboration avec la radio 100,7, le même thème a été abordé avec une question : Quelle place doit avoir le luxembourgeois à l’école, dans le contexte du multilinguisme du pays ?

Flore Schank, institutrice attachée au service de l’enseignement fondamental du ministère confirme que la langue nationale « reste la langue de l’intégration, la première à l’école » ajoutant  que « le français est quand même une réalité à la crèche ».

Lire L’année 2021 au Luxembourg sera-t-elle comme 2020 ?

De la 1re à la 4e classe

De son côté Shari Schenten, présidente de la commission des programmes sur le luxembourgeois dans l’enseignement secondaire note que : « les enfants savent très bien jongler avec les différentes langues». Selon elle, « l’idéal est d’avoir cinq heures de cours par semaine».

Le problème de l’orthographe

« Certains jeunes savent parler la langue mais l’écrivent mal, c’est ce qui nous est parfois reproché » remarque Marc Barthelemy, commissaire à la langue luxembourgeoise.

Cette problématique est récurrente puisque déjà en 2019, un document officiel cohérent a été rédigé proposant une adaptation et une clarification de l’utilisation du luxembourgeois. Ces nouveaux principes seront mis en application pour la rentrée 2020, lire notre article.

Pour rappel 

Le système éducatif au Luxembourg est lui aussi plurilingue, avec l’usage de l’allemand, du français et du luxembourgeois. Alors que l’allemand est la principale langue utilisée pour l’enseignement à l’école fondamentale et dans les classes inférieures du lycée, la plupart des disciplines sont enseignées en français dans les classes supérieures du lycée.

Lire 10 expressions en luxembourgeois à connaître impérativement

Ailleurs sur le web