icon recherche
Société

La nationalité luxembourgeoise toujours plus convoitée

Le ministre de la Justice, Felix Braz, a dévoilé les chiffres de 2018 concernant les nouvelles acquisitions de la nationalité luxembourgeoises. Les Français en sont toujours friands.

Publié par Romain S. le 25/01/2019 | 2.140 vues

Parmi les bénéficiaires en 2018, 6.454 l'ont obtenu par options.

La cote de la nationalité luxembourgeoise ne faiblit pas, bien au contraire. Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018, le Grand-Duché l’a délivré à 13.185 nouvelles personnes.

En 2017, ils étaient 10.095 à l’avoir obtenu contre « seulement » 2.796 en 2016. Un boom sans doute corrélé à la réforme du droit à la nationalité luxembourgeoise entrée en vigueur en 2017 ainsi qu’à la dernière année d’efficience du « Recouvrement 29 ».

Lire : « Recouvrement 29 » : près de 20.000 naturalisés depuis 2009

Un écart significatif donc observé en seulement deux ans et qui devrait répondre en partie à l’interrogation du député Gilles Baum, à savoir : cette hausse des demandes est-elle le début d’une augmentation constante ou bien est-elle due aux nouvelles dispositions légales ?

Le droit du sol pour 111 Belges

Sur les plus de 13.000 bénéficiaires de 2018, 11.877 ont acquis leur carte d’identité grand-ducale via une procédure d’acquisition ou de recouvrement dans les proportions suivantes :

  • 791 naturalisations ;
  • 6.454 options (en raison d’un parent, grand-parent, mariage, majeur accompli après 7 ans de scolarité luxembourgeoise, soldat volontaire…) ;
  • 4.632 recouvrements.

Les 1.308 néo-luxembourgeois restants ont bénéficié de la loi sur le « droit du sol de la première génération. » Ceux-ci se sont appuyés sur la mise à jour de la loi en 2017. Elle confère la nationalité automatiquement au moment de la majorité à celui ou celle né(e) au pays avant le 1er juillet 2013, dans la mesure où sa résidence habituelle se situe au Luxembourg depuis au moins cinq années consécutives précédant immédiatement la majorité.

Les principaux ressortissants ayant usé de ce droit ont été les Portugais (667), les Français (150), les Belges (111) et les Italies (72).

2.785 Français en 2018

Le ministère de la Justice a également livré le détail de l’origine des néo-détenteurs de la double nationalité.

  • France : 2.785 ;
  • Belgique : 1.601 ;
  • Portugal : 1.593 ;
  • … Allemagne : 364.

Les autres bénéficiaires sont issus des Etats-Unis, du Brésil, d’Italie, du Royaume-Uni, du Monténégro, de la Bosnie-Herzégovine.
A noter enfin que le ministère de la Justice estime que parmi l’ensemble des acquisitions de nationalité, 51 % ont concerné des femmes.

Lire : La nationalité luxembourgeoise a la cote chez les Français

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Ailleurs sur le web