icon recherche
Société

Le Grand-Duché pourrait avoir besoin de 324.000 logements supplémentaires d’ici 2060

Les projections du Statec à l’horizon 2060 impliquent un quasi-doublement du nombre de logements disponibles pour répondre à la demande.

Publié par Romain S. le 29/04/2019 | 1.199 vues
comments2 commentaires

La demande pourrait être comblée en utilisant l'existant et non pas en ne construisant que des logements neufs.

La croissance démographique et le vieillissement de la population impliquent une problématique du logement. Au Luxembourg, le Statec dénombrait, en 2018, 253.000 ménages privés.

Un chiffre qui va considérablement augmenter dans les années à venir selon les projections de l’institut de la statistique luxembourgeois.

D’ici 2060, le nombre de ménages pourrait en effet quasiment doubler selon le scénario de croissance du PIB retenu.

La demande varierait ainsi de 243.000 logements (dans le cas d’une croissance nulle) à 324.000 (en cas de croissance de 4.5 %). Cela signifie qu’il faudra entre 5.600 et 7.600 nouvelles habitations par an.

De plus en plus de personnes vivant seules

Le Statec donne plusieurs raisons à cette tendance. Déjà, la taille des ménages diminue de manière générale en Occident (de 2,35 à 2,08 entre 2018 et 2060). Par ailleurs, de plus en plus de personnes vivent seules d’où une augmentation de la demande de logements.

En plus de cela, la mortalité diminue aux âges élevés ce qui fait tout à la fois progresser les proportions de personnes en couple, de personnes seules et de personnes vivant en ménage collectif.

Lire : Luxembourg, l’envers du décor : pauvreté et logement hors de prix

En outre, plus l’économie est dynamique, plus elle est attrayante, plus les besoins en main d’œuvre sont élevés et donc, plus le besoin de logements croît lui aussi.

Coller à cette demande ne passera pas nécessairement pas la construction de nouvelles habitations, explique enfin le Statec. « Au départ de cette projection, il existe des logements inoccupés qui pourront être mobilisés/transformés pour absorber une partie de l’évolution prévue.»

Deux fois par semaine, recevez gratuitement la newsletter de lesfrontaliers.lu

Ailleurs sur le web

titipsi
171 messages
Il y'a 4 semaines

2060 ? D'ici là les plus pauvres (et quelques autres) auront temps de mourir de froid dans la rue :-(
Quelle politique ! Avec tout l'argent que ces natis gagnent, vous appelez ça faire du social ??? J'aurais honte à votre place :-(

fr0nta
61 messages
Il y'a 4 semaines

 

Posté par: titipsi 2060 ? D'ici là les plus pauvres (et quelques autres) auront temps de mourir de froid dans la rue :-( Quelle politique ! Avec tout l'argent que ces natis gagnent, vous appelez ça faire du social ??? J'aurais honte à votre place :-(
 

A un moment donné, il n'y a aura même plus assez de places pour les SDF Avenue de la Gare. Ca n'est pas grave, ils squatteront le bas de la Tour Liberty, assez emblématique de la politique luxembourgeoise : on construit une double tour moche pour riches au pied d'un tram qu'ils n'utiliseront jamais, alors que les utilisateurs potentiels se taperont des heures de bouchons pour accéder à un P+R qui les enmènera du terminus de ce tram bosser pour le salaire minimum dans le commerce en bas de la tour.