Mon compte

Le pouvoir d’achat toujours élevé au Luxembourg

L’étude de la banque UBS apprend ainsi qu’il faut en moyenne 13 minutes à un salarié du Luxembourg pour se payer un Big Mac.

Les données recueillies par la banque suisse UBS, dans son étude Prices and earnings 2018 (« Prix et revenus 2018 ») sont compilées graphiquement, de manière assez lisible sur son site.

L’établissement publie quatre classements : en fonction du pouvoir d’achat, du temps de travail, des prix moyens et des salaires. Pour arriver à ses conclusions, l’institut financier s’est appuyé sur des études menées localement par des observateurs indépendants.

Comme socle de travail, ces derniers se sont basés sur un panier de 128 bien et services basiques, sur les salaires pratiqués pour quinze professions, et ce, à travers 77 villes dans le monde.  A noter que les statisticiens ont choisi New York comme agglomération de référence.

Le Luxembourg, « un petit pays connu pour sa prospérité »

Au jeu du pouvoir d’achat, le Luxembourg pointe au cinquième rang ! La place est devancée par Genève, Miami, Zurich et Los Angeles, la première du classement.

Loin derrière, viennent les premières cités voisines : Munich et Francfort aux 15ème et 16ème place, Paris à la 30ème et Bruxelles à la 37ème.

Pour faire leur calcul, les experts ont divisé les salaires nets et bruts relevés dans chaque ville par le prix d’un panier de biens standards.

A noter le descriptif de la banque UBS concernant Luxembourg-Ville, décrite comme « située entre l’Allemagne, la France et la Belgique, la Ville de Luxembourg est la capitale du pays du Luxembourg (un petit mais important membre économique européen, connu pour ses taxations assouplies et sa prospérité. En tant que ville, c’est une carte postale pittoresque (un centre-ville historique perchée de façon spectaculaire au sommet d’une falaise, surplombant des rangées de maisons incurvées et colorées autour de la rivière qui coule en dessous. Au-delà du cœur historique, l’architecture moderne et l’attraction touristique constituent un complément financier majeur. »

En outre, UBS s’est intéressé au coût de la vie par ville en se basant sur le nombre de minutes ou d’heures travaillées pour pouvoir se payer un Big Mac ou un Iphone.

L’on apprend ainsi qu’il faut en moyenne 13,1 minutes de travail pour qu’un salarié au Luxembourg puisse s’acheter un Big Mac et 64,5 heures pour acquérir un Iphone.

C’est à peu de choses près le double à Paris, où il faut 23,1 minutes pour se payer le sandwich de chez Mac Do’ et 102,4 heures pour financer le smartphone de chez Apple.

Moscou et Mexico pour faire la fête à bas prix

Pour les fêtards, Statista s’est intéressé au prix de revient d’une soirée. Dans son décompte, il incorpore une entrée en boîte, deux longdrinks, une course en taxi et un Big Mac pour le retour.

Il faut ainsi compter 93,77 dollars pour guindailler à Zurich, 60,83 dollars pour faire la chouille à Paris tandis qu’il n’en faut que 20,35 USD à Mexico.

Infographie: Le prix d'une soirée dans les métropoles du monde | Statista

Pour consulter le rapport complet

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :

Réagissez à cet article

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter cet article

Nos articles Société

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez toutes les informations de lesfrontaliers.lu, toutes les semaines dans votre boite mail !

Info Flash & Trafic

X
Notifications lesfrontaliers.lu
Recevez en temps réel les dernières actualités.
Vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Les cookies nous permettent de fournir, protéger et améliorer nos services. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre politique d’utilisation des cookies