Le Premier ministre demande aux Français 15 jours d’efforts supplémentaires
icon recherche
Société

Le Premier ministre demande aux Français 15 jours d’efforts supplémentaires

Le Premier ministre en France n'a pas annoncé la réouverture des commerces dits "non essentiels". Il s'est prononcé pour un renforcement du protocole sanitaire anti Covid-19 dans les lycées, voire les collèges. Quelles sont les autres décisions ? 

Publié par Edouard Trèfle le 12/11/2020 | 2.038 vues

Jean Castex est Premier ministre depuis le 3 juillet 2020

Le Premier ministre Jean Castex n’a pas annoncé pas de nouvelles mesures contraignantes mais confirme : ” Nous comptons ces derniers jours une hospitalisation toutes les 30 secondes et une admission en réanimation toutes les trois minutes. 40% des personnes admises en réanimation ont moins de 65 ans (…) La France, vous le savez, affronte une deuxième vague épidémique extrêmement forte qui touche durement l’ensemble de nos voisins européens.”

Le Premier ministre a demandé aux Français encore deux semaines d’efforts supplémentaires jusqu’au 1er décembre 2020. Il est bon de rappeler que l’état d’urgence sanitaire est maintenu jusqu’au 16 février 2021.

En bref … 

  • Les déplacements en train de longue distance ont chuté de 85% (…) 45% des salariés privés ont télétravaillé au cours de la semaine écoulée pour une durée moyenne de 3,7 jours dans la semaine.
  • L’activité économique pourrait baisser de 12% au mois de novembre,
  • Le chômage partiel est maintenu,
  • Jean Castex indique qu’il a demandé à la ministre du Travail de proposer aux partenaires sociaux de reconduire le dispositif de droit à l’assurance chômage pour les chômeurs qui sont aujourd’hui en fin de droits, le temps du confinement.
  • Selon une enquête, 6 français sur 10 qui télétravaillent – préfèrent venir au bureau : “Le télétravail 5 jours sur 5 représente un véritable effort pour les salariés qui souffrent parfois d’isolement“, poursuit la ministre. 4 salariés sur 10 qui ont télétravaillé – disent se sentir isolés. Une ligne d’écoute a été ouverte 0 800 13 00 00 pour les salariés. 
  • Les commerces fermés administrativement ont le droit à une aide jusqu’à 10 000 euros, l’activité partielle, l’exonération des charges sociales.
  • Toutes les mesures économiques massives annoncées au début du mois continueront de s’appliquer dans les 15 jours qui viennent.
  • Dans le budget 2021, un crédit d’impôt de 50% du montant des loyers pour tous les bailleurs qui renoncent aux loyers du mois de novembre et pour les entreprises qui ont jusqu’à 250 salariés et qui sont fermées.

A quoi faut-il s’attendre dans les prochaines semaines ?

  • Un éventuel allègement le 1er décembre sera “strictement limité” aux commerces,
  • Bars, restaurants et salles de sport resteront fermés en cas d’allègement du confinement le 1er décembre,
  • Il ne sera “pas raisonnable d’organiser de grandes fêtes” en fin d’année.
  • 1600 emplois étudiants seront créés pour accompagner les élèves de première année,

Point sur la situation sanitaire en France

Les contaminations 

Le nombre de cas confirmés de Covid-19 continue de s’élever ces dernières 24 heures en France avec plus de 35 879 personnes infectées.

Le taux de reproduction du virus “R” est repassé sous le seuil de 1 pour se fixer à 0,93 au 11 novembre2020 (10 malades du Covid-19 en contaminent 9)

Les hospitalisations 

Avec 31 918 malades hospitalisés (11/11/2020), la France frôle le record enregistré lors de la première vague soit 32 131 patients (le 14 avril).

Le nombre de patients en réanimation continue de s’accroître, avec 4789 personnes (11/11/2020), sur une capacité totale et toutes pathologies confondues déjà portée de 5000 à 6400 lits et qui devrait bientôt passer à 7500. Mais cela passe par des fermetures de blocs opératoires et des déprogrammations d’interventions chirurgicales.

Les décès 

329 malades du Covid-19 sont décédés à l’hôpital (11/11/2020). Lundi 9 novembre 2020, la France avait enregistré le bilan quotidien le plus élevé depuis le début de la 2e vague épidémique avec 551 morts en 24 heures en milieu hospitalier.

Ces chiffres n’incluent pas les décès à domicile et dans les Ehpad.

Lire 2e vague de Covid-19 : elle est dévastatrice dans les pays frontaliers

Lire Luxembourg : plus de décès et plus de guérisons

Ailleurs sur le web