Les cours de luxembourgeois ont toujours autant la cote !
logo site
icon recherche
Société

Les cours de luxembourgeois ont toujours autant la cote !

Les participants au cours de luxembourgeois ont doublé en 10 ans. Quelles sont les actions mises en place par le gouvernement ? Décryptage 

Publié par Chrystelle Thevenot le 22/04/2022 | 1.205 vues

Drapeau-luxembourg
Drapeau-luxembourg

L’intérêt du public à apprendre la langue luxembourgeoises est en augmentation constante depuis plusieurs années. En 2017, le gouvernement avait fixé, dans sa stratégie pour promouvoir la langue luxembourgeoise, quatre grands objectifs en vue de soutenir le développement et l’évolution du luxembourgeois.

Lire Quelles aides pour se former ?

L’Institut national des langues (INL)

L’Institut national des langues (INL) propose de cours de luxembourgeois sur ses trois sites à Luxembourg-Ville, place du Glacis, à Esch-Belval et à Mersch. Une antenne supplémentaire ouvrira bientôt ses portes dans la Nordstad.

En dix ans, le nombre d’inscriptions a plus que doublé, passant de 2.614 en 2011/2012 à 5.681 en 2021/2022. Au cours des cinq dernières années, les cours de luxembourgeois pour adultes ont rassemblé plus de 68.000 inscriptions. Le semestre en cours compte 2.700 apprenants répartis sur les différents sites.

La forte demande a entraîné un besoin accru en enseignants. Au cours des sept dernières années, le nombre d’enseignants de luxembourgeois à l’INL est passé de 33 à 60.

Lire Le programme de vos formations continues pour 2022

Apprendre le luxembourgeois dans la Grande Région…

L’État luxembourgeois poursuit ses efforts pour former les frontaliers qui viennent travailler au Grand-Duché. L’objectif est de proposer des cours de luxembourgeois aux travailleurs de différents secteurs: hôpitaux, commerces, etc.

Le ministère de l’Éducation, de l’Enfance et de la Jeunesse et la Région du Grand Est ont ainsi signé une convention qui permet aux apprentis et aux étudiants de l’Académie Nancy-Metz, de profiter d’une introduction à la langue luxembourgeoise en blended-learning. Les apprenants y acquièrent les compétences nécessaires pour communiquer de façon élémentaire avec les administrations et les entreprises luxembourgeoises.

Un accord avec la Sarre et la Rhénanie-Palatinat

Le Service de la formation des adultes (SFA) du ministère a conclu un accord avec la Sarre et la Rhénanie-Palatinat permettant aux établissements d’enseignement supérieur de ces Länder de proposer des cours de luxembourgeois financés par le ministère.

Lire Quelle(s) langue(s) parle-t-on au Luxembourg ?

…et à l’international

Une nouvelle plateforme d’apprentissage, baptisée «Lëtzebuergesch léieren online», sera lancée à la rentrée 2022/2023. L’offre initiale comporte les modules de niveau A1 et A2 (correspondant au Cadre européen commun de référence pour les langues) et sera progressivement étoffée jusqu’au niveau C1.

La plateforme propose une interface en allemand, français, anglais, portugais et luxembourgeois, des modules pour un apprentissage formel (vocabulaire, grammaire, prononciation, etc.), mais aussi informel (actualités, vie culturelle, etc.) et des modules spécialisés consacrés à des douzaines de sujets académiques et professionnels.

Le dispositif d’apprentissage prévoit aussi un réseau social en ligne qui permet aux apprenants du monde entier d’entrer en contact et d’échanger leurs expériences.

Lire La langue luxembourgeoise est-elle la langue de l’intégration ?

 

Retrouvez-nous sur

 

Ailleurs sur le web