Les taxes représentent 39% pour l’électricité et 36% pour le gaz
logo site
icon recherche
Société

Les taxes représentent 39% pour l’électricité et 36% pour le gaz

Eurostat observe une hausse généralisée du prix de l'électricité et du gaz. Le Luxembourg, la Belgique et l'Allemagne n'y échappent pas. Quels sont les prix moyens ? 

Publié par Chrystelle Thevenot le 26/10/2021

Eurostat vient de publier une analyse sur les prix moyens de l’électricité pour les ménages dans l’UE, au cours du premier semestre 2021. Ils ont légèrement augmenté par rapport à la même période de 2020 (21,3 euros pour 100 kWh), s’établissant à 21,9 euros pour 100 kWh.

Pour les prix moyens du gaz, cette fois, ils ont enregistré la trajectoire inverse, diminuant légèrement pour atteindre 6,4 euros par 100 kWh au premier semestre 2021.

Les prix grimpent pour le second semestre…

Plus récemment, les prix de gros de l’électricité et du gaz ont considérablement augmenté dans l’UE. Les statistiques européennes officielles pour le second semestre 2021 seront disponibles en avril 2022.

Montants des taxes et prélèvements

Les taxes et prélèvements représentaient 39 % des factures d’électricité facturées aux ménages dans l’UE au premier semestre 2021. Pour les factures de gaz, la part correspondante était de 36 %.

Les plus fortes hausses 

En Europe, les plus fortes hausses des prix de l’électricité sont observées en Slovénie (+15%), en Pologne (+8%) et en Roumanie (+7%). Les prix de l’électricité pour les ménages ont augmenté dans 16 États membres de l’UE au cours du premier semestre de 2021, par rapport au premier semestre de 2020.

Les plus fortes baisses  

Les plus fortes baisses ont été observées aux Pays-Bas (-10 %), suivis de Chypre (-7 %) et de la Lituanie (-6 %).

Exprimés en euros, les prix moyens de l’électricité pour les ménages au premier semestre 2021 étaient les plus bas en Hongrie (10 euros pour 100 kWh), en Bulgarie (10,2 euros) et à Malte (12,8 euros) et les plus élevés en Allemagne (31,9 euros), au Danemark (29 euros ), en Belgique (27 euros) et en Irlande (25,6 euros).

Les prix du gaz ont diminué dans 20 États membres de l’UE

Entre le premier semestre de 2020 et celui de 2021, les prix du gaz ont baissé dans 20 des 23 États membres de l’UE qui communiquent les prix du gaz naturel dans le secteur des ménages.

Les plus fortes baisses des prix du gaz pour les ménages (exprimés en monnaies nationales), ont été observées en Lituanie (-23%), suivie de la Slovaquie (-10%) et de la Pologne (-9%).

En revanche, les prix ont augmenté au Danemark (19%), en Allemagne (8%) et au Luxembourg (6%). Le coût de l’énergie a été le principal facteur à l’origine de la hausse des prix au Danemark, tandis que les taxes ont déclenché cette hausse en Allemagne et au Luxembourg.

Exprimés en euros, les prix moyens du gaz pour les ménages au cours du premier semestre 2021 étaient les plus bas en Lituanie (2,8 euros pour 100 kWh), en Lettonie (3 euros) et en Hongrie (3,1 euros) et les plus élevés aux Pays-Bas (9,6 euros), au Danemark (9 euros) et au Portugal (7,6 euros).

Lire La production et la consommation de cannabis au Luxembourg vont être autorisées

 

 

Ailleurs sur le web