Loi Covid : des mesures ajustées pour endiguer l’épidémie
icon recherche
Société

Loi Covid : des mesures ajustées pour endiguer l’épidémie

Mercredi 2 septembre, le gouvernement déposera devant la Chambre, une proposition de texte pour maintenir trois mois de plus une série de mesures destinées à limiter la propagation du virus. 

Publié par Chrystelle Thévenot le 02/09/2020 | 1.735 vues

Le gouvernement souhaite que le texte en place depuis mi-juillet soit prolongé jusqu’à la fin de l’année. Pour ceci, des ajustements sont donc à prévoir.

Quels sont les points importants ?

  • Le gouvernement entend restreindre la période de conservation des données Covid. Ces informations personnelles sur les malades ou les personnes infectées devaient être archivées jusqu’à trois mois après la fin de l’état de crise. Il est proposé dans cet amendement une limitation des informations à un seul trimestre.
  • Proposition législative 7645 note que si une règle sanitaire impose le port d’un masque, à l’extérieur ou à l’intérieur, dans le cadre des loisirs comme en milieu professionnel, la protection buccale ne pourra être remplacée par une visière (Celle-ci étant jugée moins efficace qu’un masque).
  • Certificat médical conseillé : le port du masque obligatoire pourra bénéficier d’exceptions. Mais celles-ci ne seront tolérées que si l’intéressé bénéficie d’un certificat médical attestant de l’impossibilité pour la personne d’évoluer avec une protection sur la bouche et le nez. Autre nouveauté, il est envisagé d’intégrer désormais des psychothérapeutes et des pharmaciens au sein de la réserve sanitaire nationale (Ce n’était pas le cas pour ces deux professions de santé).
  • Test obligatoire pour les voyageurs : chaque client d’un vol aérien qui arrive au Luxembourg aura obligation de remplir un formulaire. Le document a pour but de permettre au ministère de la Santé de le localiser sur le territoire national et effectuer le tracing covid en cas d’éventuelle infection.

Cette loi aménagée devrait être votée avant le 24 septembre : « La Chambre se réunira entre le 18 et le 22 septembre pour voter cette loi et éventuellement d’autres, qui seraient encore indispensables » précise le député LSAP Mars di Bartolomeo qui a été désigné rapporteur du nouveau texte.

Lire Tourisme : « Les résidents et les frontaliers ont joué le jeu »

Ailleurs sur le web