Luxchat, la messagerie qui veut concurrencer WhatsApp
logo site
icon recherche
INFO FLASH
Une nouvelle baisse du diesel attendue ce week-end au Luxembourg
Société

Luxchat, la messagerie qui veut concurrencer WhatsApp

Signal, Snapchat et Messenger ont du souci à se faire. Le Luxembourg entend disposer de sa propre application de messagerie instantanée. Dès 2023, l’administration en bénéficiera, le reste de la population suivra.

Publié par Patrick Jacquemot le 16/11/2022

Le discret ministre de la Digitalisation a surpris son monde mardi. A Marc Hansen le soin de révéler que le Luxembourg avait bien l’intention « d’ici quelques mois » de lancer « un tout nouveau service de messagerie instantanée ».

Et voilà Luxchat bientôt sur tous les portables du Grand-Duché donc. Sachant qu’il s’agira là d’une application « entièrement développé et hébergé au Luxembourg ».

Pourquoi ce choix alors que d’autres systèmes fonctionnent déjà et “bien” à l’échelle planétaire ? Une question de «sécurité des données et la souveraineté numérique », indique le ministre. A l’heure des piratages de comptes et du vol de données, voilà qui fait sens.

Dans l’intention du gouvernement luxembourgeois, Luxchat n’a pas comme vocation première de permettre d’échanger émojis et humeurs du moment. Le but principal est de permettre une nouvelle forme de relation entre les administrations (aux services de plus en plus numérisés) et les particuliers.

D’ailleurs, le déploiement de la messagerie débutera par agents de l’État luxembourgeois.

Ensuite, ce « moyen de communication sécurisé pour les communications professionnelles au sein du secteur public » sera étendu au grand public.

Bientôt le portefeuille électronique aussi

Des particuliers qui, pour les Luxembourgeois, disposeront d’ailleurs aussi d’ici peu d’un « portefeuille électronique ». Dans un premier temps, ce "e-wallet" hébergera des documents officiels comme carte identité et permis de conduire.

A lire : InfoLux.lu, le portail du gouvernement pour les nouveaux arrivants

L'été dernier, le Statec avait publié une étude démontrant l’engouement pour les messageries instantanées au Luxembourg. Ainsi, 74% des internautes utilisent ce type de service (plus de femmes que d’hommes).

Selon l’étude, 37% des utilisateurs reviendraient de 2 à 5 fois sur leur appli , alors qu’un quart des sondés (24%) avouaient s’en servir plus de 10 fois au quotidien. Luxchat pourrait donc être promis à un bel avenir…

Le saviez-vous : En renseignant votre profil sur lesfrontaliers.lu, vous accédez à une messagerie ouverte aux milliers d'internautes qui suivent l'actualité sur le site.

 

Suivez-nous sur Instagram

Ailleurs sur le web