Nouvelle loi Covid-19 : ce qui change et ne change pas…
icon recherche
Société

Nouvelle loi Covid-19 : ce qui change et ne change pas…

Au Luxembourg, les députés ont voté, mardi 22 septembre, le prolongement des mesures sanitaires de lutte contre le coronavirus jusqu'au 31 décembre. 

Publié par Chrystelle Thévenot le 23/09/2020 | 3.323 vues

Changement

La durée de l’isolement d’une personne infectée passe ainsi de 14 à 10 jours. Quant aux personnes en quarantaine après un contact avec un patient infecté, elles devront faire un test au 6e jour, contre le 5e jour jusqu’à présent, pour une durée de quarantaine de 7 jours.

Le masque reste obligatoire dans les lieux publics, les transports en commun et partout où la distanciation physique ne peut pas être respectée. Exceptions: pour les personnes en situation de handicap ou souffrant d’autre pathologie à confirmer par un certificat médical.
La visière ne peut pas remplacer le port du masque.

La réserve sanitaire sera renforcée par des psychothérapeutes et des pharmaciens qui pourront être recrutés.

Pas de changement

Les rassemblements privés sont limités à dix personnes, que ce soit à l’intérieur (chez soi) ou en plein air. Pour les rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics, les gestes barrières doivent être respectés, c’est-à-dire une distance de deux mètres entre les personnes, et si cette distance ne peut être respectée, le port du masque est obligatoire.

Dans les restaurants et les cafés, les clients doivent être assis à une table de 10 personnes maximum – sauf si elles font partie du même ménage. Les tables doivent être distantes de 150 centimètres. La fermeture des restaurants et des bars a obligatoirement lieu à minuit.

Le délai pour la tenue des AG à distance et sans présence physique a été prolongé de trois mois jusqu’au 31 décembre 2020.

Point sur l’épidémie au Luxembourg

Les contaminations liées au coronavirus sont reparties à la hausse.

Selon le ministère de la Santé, 100 nouveaux cas ont été recensés, soit dix fois plus que les cas enregistrés en début de semaine (10). En revanche, le taux de reproduction du virus est passé de 1,44 à 1,29.

L’épidémie a causé la mort de 124 personnes au Grand-Duché depuis le 12 mars, essentiellement des octogénaires. Le mois d’avril s’est avéré le plus meurtrier avec 68 décès.

Au niveau mondial, la pandémie a causé la mort de plus de 965 000 personnes à travers le monde. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 199 890 décès pour 6 858 130 cas recensés. Viennent ensuite le Brésil avec 137 272 morts, l’Inde (88 935), le Mexique (73 697) et le Royaume-Uni (41 788).

Lire Covid-19 : quel est le taux de mortalité par pays ?

Ailleurs sur le web