Pas de test, shopping interdit en Allemagne !
icon recherche
Société

Pas de test, shopping interdit en Allemagne !

Certains länders ont fait le choix de ne pas fermer leurs commerces non essentiels. Cependant, ils ont posé une condition : il faut présenter à l’entrée un test antigénique négatif.

Publié par Chrystelle Thevenot le 20/04/2021 | 3.421 vues

À Berlin, les clients doivent en effet tous présenter un test antigénique négatif, réalisé le jour même, pour être autorisé à entrer dans les magasins. Une initiative bien acceptée par les habitants. “Je trouve ça très bien. On est rassuré sur notre état de santé. Ça vaut le coût”, se félicite un client.

Cette règle en vigueur à Berlin depuis bientôt trois semaines, l’est également dans quatre autres États fédéraux du pays.

Petite désavantage, la multiplication des tests : “J’ai acheté un moule à gâteaux, il y a quelques jours et je me suis trompé. Je dois me refaire tester pour l’échanger en magasin. On ne peut plus faire d’achat spontané, il faut toujours se faire tester”, explique une autre cliente à LCI.

Des tests à 8 euros

Interrogée toujours par nos confrères, Sandra Pfeiffer, une coiffeuse berlinoise propose, quant-à-elle,  à ses clients de s’occuper elle-même du test pour la modique somme de 8 euros. “Je préfère faire les tests moi-même plutôt que de retourner en confinement. Cette situation va encore durer. Tester soi-même ne demande pas un gros effort. Et quand tu l’as fait une fois, ça devient vite une routine”, explique-t-elle.

Depuis dimanche 18 avril 2021, cette règle a tout de même évoluer : un test réalisé la veille suffira et les personnes déjà vaccinées en seront dispensées.

Attitude positive face à la crise

Les Allemands restent confiants et optimistes quant à l’avenir malgré plus d’un an de pandémie du coronavirus, selon une enquête de l’Institut Opaschowski pour les études sur l’avenir. “L’aspiration de la population à une vie agréable et meilleure devient plus forte“, a déclaré Horst Opaschowski au Redaktionsnetzwerk Deutschland.

Subjectivement, l’espoir grandit, bien que les gens ne soient pas objectivement mieux lotis, a déclaré le futurologue. “La force mentale est surprenante. Avec la durée de la pandémie, de nouvelles forces sont plutôt libérées : au lieu de la peur et du pessimisme, c’est la persévérance, la confiance et l’espoir qui prévalent.

Lire Vaccin : les applications pour trouver un rendez-vous au Luxembourg et dans les pays frontaliers

Ailleurs sur le web